Singapour, 6 septembre (VNA) - Singapour et la Malaisie ont convenu de reporter à mai 2020 la construction d’une ligne ferroviaire à grande vitesse reliant les deux pays.

Carte du train à grande vitesse (TGV) reliant la Malaisie et Singapour. Photo : Internet

Un accord dans ce sens a été signé mercredi 5 septembre par le ministre malaisien des Affaires économiques Azmin Ali, et le ministre singapourien du Transport Khaw Boon Wan.

Aux termes de cet accord, le lancement de cette ligne ferroviaire à grande vitesse est repoussé à 2031, au lieu de 2026 selon le plan initial.

La Malaisie prendra en charge des coûts convenus pour la suspension du projet. Si le projet ne sera pas relancé après la période de suspension, la Malaisie devra payer les coûts encourus à Singapour.

Auparavant, le ministre malaisien des Affaires économiques, Mohamed Azmin Ali, avait annoncé que le projet pourrait reprendre lorsque l’économie malaisienne s’améliorerait, ajoutant que si ce projet de 17 milliards de dollars est annulé, la Malaisie devra verser une compensation d’environ 500 millions de ringgits (123,1 millions de dollars) à Singapour.

Les gouvernements de Malaisie et de Singapour ont signé un pacte juridiquement contraignant sur le projet en décembre 2016 sous le gouvernement de l'ex-Premier ministre Najib Razak, avec un investissement total d'environ 17 milliards de dollars. Les deux parties ont lancé un appel d'offres l'année dernière.

Une fois opérationnel, ce train à grande vitesse réduira le temps de trajet entre Kuala Lumpur et Singapour de 5 heures actuellement à 90 minutes. – VNA