Le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyen Quoc Dung.

Singapour, 9 juin (VNA) - Les hauts fonctionnaires des pays de l'ASEAN et de la Chine ont tenu leur 24ème consultation (ACSOC-24) à Singapour le 8 juin pour examiner les relations bilatérales et discuter du renforcement de la coopération et du partenariat stratégique ASEAN-Chine.

Le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyen Quoc Dung a conduit une délégation vietnamienne à cet événement annuel au niveau de vice-ministre des Affaires étrangères, dans le cadre des relations de dialogue ASEAN-Chine.

Les pays se sont félicités des résultats du partenariat stratégique et de la coopération intégrale ASEAN-Chine, en particulier dans la mise en œuvre du Plan d'action ASEAN-Chine 2016-2020. La Chine est demeurée le principal partenaire commercial de l'ASEAN ces neuf dernières années et son quatrième pourvoyeur d'IDE (Investissement Direct Etranger).

La Chine a affirmé qu'elle attachait de l'importance à sa coopération avec l'ASEAN, soulignant son soutien au rôle central de l'association dans la structure régionale. Le pays souhaite que l'ASEAN se développe de façon dynamique et s'engage à continuer à l'aider à bâtir sa communauté, à renforcer sa connectivité et à réduire ses écarts de développement.

Parallèlement, les responsables de l'ASEAN ont souligné l'importance du partenariat stratégique ASEAN-Chine pour la paix, la stabilité et la prospérité régionales. Ils ont déclaré que leurs pays accueillaient favorablement les activités marquant le 15ème anniversaire de ce partenariat stratégique, dont un sommet commémoratif prévu fin 2018.

Les deux parties ont déclaré qu'elles consolideraient et développeraient le partenariat stratégique sur la base des avantages mutuels et qu'elles amélioreraient aussi la compréhension et la confiance réciproques. Elles ont convenu de bien mettre en œuvre le Plan d'action ASEAN-Chine 2016-2020, de compléter rapidement la ratification du protocole de renforcement de l'Accord de libre-échange ASEAN-Chine et de faciliter le commerce et l'investissement afin de porter le commerce bilatéral à 1.000 milliards d’USD et l’investissement à 150 milliards d’USD d'ici 2020.

ASEAN et Chine continueront d'étendre leur coopération à de nouveaux domaines tels que l'économie numérique, le commerce électronique, la connectivité numérique et la construction de villes intelligentes. Ils intensifieront également les échanges de personnes, de jeunes et d'universitaires de manière à porter les arrivées de touristes à 30 millions d'ici 2020. La coopération sera également renforcée pour résoudre les questions de sécurité non traditionnelles et transnationales tels que cybercriminalité, changement climatique, épidémies et gestion des catastrophes, et renforcer la coordination dans les forums multilatéraux internationaux et régionaux.

Lors de l'ACSOC-24, les fonctionnaires ont échangé leurs points de vue sur la situation régionale et mondiale, notamment en péninsule coréenne et les défis émergents tels que cybersécurité, terrorisme, extrémisme violent, changement climatique et aide aux sinistrés.

En ce qui concerne la question de la mer Orientale, les pays participants ont souligné l'importance de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la sûreté et de la liberté de la navigation et de l'aviation dans cette région maritime. L'ASEAN a appelé les parties concernées à faire preuve de retenue, à ne pas compliquer la situation ou à ne pas accroître les tensions et à régler les différends par des mesures pacifiques fondées sur le droit international, notamment la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Les pays ont convenu de la nécessité de mettre pleinement en œuvre la Déclaration sur la conduite des parties (DOC) en mer Orientale et de parvenir rapidement à un code de conduite (COC) significatif et efficace dans la région maritime.

S'adressant à la réunion, le vice-ministre des Affaires étrangères, Nguyen Quoc Dung, a hautement apprécié l'engagement de la Chine à soutenir le rôle central de l'ASEAN et à aider le bloc à construire sa communauté, améliorer sa connectivité et réduire ses écarts de de développement.

Il a exhorté les deux parties à travailler en étroite collaboration pour mettre en œuvre les décisions de leurs dirigeants et à réaliser activement le Plan d'action ASEAN-Chine 2016-2020 avec des projets de coopération concrets.

Il s'est également félicité de leur préparation active aux activités marquant les 15 ans du partenariat stratégique ASEAN-Chine, demandant une coordination étroite pour assurer le succès du sommet commémoratif prévu fin 2018.

Parlant de la situation de la mer Orientale, Nguyen Quoc Dung a également exprimé ses préoccupations au sujet des récentes évolutions dans cette région maritime. Il a souligné l'importance de faire preuve de retenue, d'éviter les actions visant à compliquer la situation, de promouvoir le dialogue et la coopération, et de régler pacifiquement les différends sur la base du droit international et de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982. Il a également appelé à la mise en œuvre complète du DOC et à la création d'un environnement favorable à la négociation du COC. -VNA