Panorama du séminaire sur la mobilisation des des capitaux à moyen et à long termes pour le développement socio-économique. Photo : VNA

 

Hanoï (VNA) – Dans le cadre du Forum du secteur économique privé du Vietnam 2019, deux séminaires consacrés aux capitaux à moyen et à long termes et à l’Accord global et progressif de partenariat trans-Pacifique (CPTPP) ont eu lieu jeudi à Hanoï.

Le premier séminaire, intitulé « Mobilisation des capitaux à moyen et à long termes pour le développement socio-économique », a réuni environ 300 représentants de ministères et organes, de localités, d’organisations, associations, entreprises, banques, ainsi que des économistes vietnamiens et étrangers.

Selon Nguyen Huu Nghia, vice-président de la Commission économique du Comité central du Parti, après près de deux ans de mise en œuvre de la Résolution No 10-NQ/TW du Comité central du Parti (12e mandat) concernant le développement de l’économie privée dans le but d’en faire une force motrice importante de l’économie du marché à orientation socialiste, l’économie privée a fait des progrès importants. Cependant, ce secteur se heurte encore à des obstacles, dont ceux liés à l’accès à des capitaux à moyen et long termes.

Actuellement, le réseau bancaire a toujours le rôle le plus important dans l’approvisionnement en capital. Il est ainsi nécessaire d’accélérer le développement des marchés financiers au service du développement de l’économie privée.

Des représentants de la Banque d’Etat et du ministère des Finances ont présenté diverses mesures pour soutenir mieux le secteur privé.

Le 2e séminaire consacré au CPTPP a également réuni environ 300 délégués.

Dans son discours d’ouverture, Vu Tien Loc, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI), a rappelé que trois mois avaient passé depuis l’entrée en vigueur du CPTPP, un accord de libre-échange avec des exigences élevées. Il a souligné que l’accord apporterait aux entreprises vietnamiennes tant d’opportunités que de difficutés. Cela leur demandera de nouveaux efforts afin d’en tirer avantage et de résoudre des défis.

De son côté, Tran Quoc Khanh, vice-ministre de l’Industrie et du Commerce, a affirmé : « L’Etat accompagnera les entreprises mais le dynamisme des entrepreneurs est indispensable. C’est le facteur décisif pour le succès d’une entreprises dans le contexte du CPTPP ».

Le CPTPP, signé en mars dernier, est le successeur de l'accord de partenariat transpacifique (TPP), un accord similaire incluant les États-Unis. Cependant, le président Donald Trump a retiré les États-Unis du TPP peu après son élection.

L’accord CPTPP regroupe actuellement 11 pays : Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour et Vietnam.

Le CPTPP réduira les droits de douane sur les produits agricoles et industriels, assouplira la réglementation en matière d’investissement et renforcera la protection de la propriété intellectuelle.

Le Forum du secteur économique privé du Vietnam 2019 est organisé par le gouvernement et la Commission économique du Comité central du Parti. Il a débuté jeudi 2 mai à Hanoï. -VNA