Seminaire sur une agriculture propre grace a la microbiologie du Japon hinh anh 1Au séminaire. Photo: CPV
Hanoi (VNA) - Actuellement, le problème des déchets alimentaires et de l'utilisation de substances interdites dans la production animale inquiète les consommateurs. La construction d'une agriculture propre au Vietnam s’avère comme un travail urgent.

Le 17 mai, l’Académie de Politique et d'Investissement, du Ministère du Plan et de l'Investissement, a organisé un séminaire scientifique sur les politiques et solutions pour une agriculture propre utilisant des technologies de microbiologie du Japon.

Ce séminaire a vu la participation du professeur japonais Matsui Saburo, qui enseigne au Département de l'Environnement de l'Université de Kyoto et est conseiller du Fonds pour l'environnement mondial (FEM), ainsi que de nombreux experts vietnamiens et représentants des provinces et districts intéressés par cette question.

La supplémentation probiotique se traduit par l’utilisation de bactéries pour aider à construire une agriculture respectueuse de l'environnement et à prévenir la pollution des sols par les engrais et l'usage d’insecticides.

Selon le professeur Matsui Saburo, utiliser des bactéries dans l'agriculture apportera de nombreux avantages aux agriculteurs. Les bactéries contribuent à créer une réponse immunitaire efficace, stimulent la sécrétion des hormones de croissance des plantes, boostent leur vitalité. Ainsi aident-ils à réduire l'utilisation de pesticides et d'engrais. En outre, ils augmentent la quantité de sucre dans la plante et les fruits, réduisent l'odeur des animaux d’élevage...

Les experts participant au séminaire ont discuté de la faisabilité de l'application de cette technologie au Vietnam, ainsi que de ses avantages et défis. -CPV/VNA