Hanoi, 10 avril (VNA) - L’Université de Hanoï a organisé les 8 au 9 avril un séminaire sur les compétences transversales au service des enseignants et étudiants francophones en master et des doctorants.
Séminaire sur les compétences transversales, les 8 et 9 avril à Hanoï. 

Une vingtaine d’enseignants et d’étudiants venant de Hanoï et de Dà Nang (Centre) se sont regroupés à l’Université de Hanoï pour participer au séminaire  "Compétences transversales". Ce dernier s’inscrvait dans le cadre du projet "Création d’un collège doctoral en langue française", soutenu par l’Agence universitaire de la Francophonie en période 2018-2019. Il était animé par le professeur Pierre-André Caron de l’Université de Lille.

Le professeur Pierre-André Caron a présenté trois interventions: "La recherche de quoi parle-t-on? Les nécessités de situer et circonscrire une recherche dans un contexte et par rapport à des travaux équivalents. Techniques de recherche d’informations scientifiques et veille"; "L’article scientifique: la forme de l’écriture, le plan, les références bibliographiques. Éthique professionnelle dans la recherche scientifique, prévention et détection du plagiat" et "Savoir-faire méthodologique : prendre des notes, structurer un discours, manipuler des concepts, méthodologie quantitative et méthodologie qualitative, traitement des données collectées exemple d’utilisation de R et d’Iramuteq".

Les participants ont suivi un atelier de formalisation d’un contexte de recherche. Après, ils ont produit trois diapositives présentant contexte de recherche, problématique, hypothèses et travaux équivalents.

"J’ai voulu mettre en place un séminaire où les personnes présentent leur projet de recherche. J’ai essayé de leur montrer comment celui-ci se situe parmi la recherche internationale, pour ensuite travailler sur les aspects méthodologiques", a partagé Pierre-André Caron.

À l’heure actuelle, l’Université de Hanoï partage de nombreux projets de partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie, dont celui de "Création d’un collège doctoral en langue française". Ces projets aident les enseignants et étudiants à améliorer leur niveau de français et   leur donne accès aux connaissances francophones avancées dans la recherche, notamment dans leur domaine. - CVN/VNA