Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Le Parti et l’Etat attachent toujours de l’importance au développement des zones peuplées des ethnies minoritaires, le considérant comme une tâche importante dans le processus d’édification du bloc de grande union nationale et de développement durable.

C’est ce qu’a déclaré le vice-Premier ministre permanent Truong Hoa Binh lors d’un séminaire national sur les politiques à l’égard des minorités ethniques et les orientations pour la période 2021-2030. Cet événement a été organisé jeudi à Hanoï par le Comité gouvernemental des affaires ethniques, en collaboration avec l’ambassade d’Irlande.

Le vice-Premier ministre Truong Hoa Binh a indiqué que les ethnies minoritaires ne représentaient que 14,6% de la population vietnamienne mais que les familles pauvres issues des ethnies minoritaires représentaient 52,7% des foyers démunis du pays.

En 2019, le gouvernement élaborera un plan directeur sur le développement socio-économique des zones montagneuses, peuplées des ethnies minoritaires ou en difficulté particulière, a-t-il indiqué.

Truong Hoa Binh a demandé aux ministères, secteurs, localités et aux scientifiques d’évaluer les politiques lancées pendant la période 2016-2018 ainsi que de donner leurs idées et opinions au service de l’élaboration des politiques pour la période suivante.

Ce qui importe, c’est d’aider les membres des ethnies minoritaires à apprendre le vietnamien, à améliorer leur savoir-vivre et leurs compétences d’intégration, a-t-il souligné.

Le Vietnam compte 54 groupes ethniques dont 53 ethnies minoritaires. Avec 14,6 millions de personnes, les ethnies minoritaires représentent 14% de la population vietnamienne. Parmi elles, cinq ethnies recensent plus d’un million de personnes chacune, 16 ethnies aux effectifs inférieurs à 10.000 personnes et cinq autres, au-dessous de 1.000. Les ethnies minoritaires habitent essentiellement dans les régions montagneuses ou frontalières. -VNA