Sejour chez l’habitant a Cao Bang hinh anh 1Faire du kayak dans la rivière Quây Son. Photo : baocaobang.com
 
Hanoï (VNA) - Direction la province de Cao Bang, à 350 km au Nord de Hanoï pour découvrir l’extraordinaire beauté du parc géologique de Non Nuoc reconnu géoparc mondial par l’UNESCO. Découverte du Vietnam vous propose à cette occasion de séjourner dans une charmante maison d’hôte «Quây Son Homestay». 

Le gîte «Quây Son Homestay» se trouve à Dàm Thuy, dans le district de Trùng Khanh, à environ 5 km des célèbres chutes d’eau de Ban Giôc. Cette jolie maison traditionnelle sur pilotis bâtie à côté d’une rivière offre à ses visiteurs un paysage enchanteur fait de montagnes et de rizières à perte de vue.

Hoàng Van Chung, son propriétaire, est l’un des premiers habitants du village de Keo Nà à s’être lancé dans le tourisme communautaire. Il propose à ses hôtes de s’immerger dans son quotidien et de découvrir les belles traditions de la région. Hoàng Van Chung explique: «J’ai ouvert Quây Son Homestay il y a seulement deux ans mais nous avons déjà hébergé de nombreux touristes vietnamiens et étrangers. Ils ont tous beaucoup aimé notre maison et la découverte de nos coutumes les a ravis».

Sur place, les visiteurs peuvent louer des vélos, faire du kayak ou s’improviser fermier ou agriculteur pour quelques heures. Ils peuvent aussi découvrir la cuisine locale en confectionnant des recettes préparées à l’aide des produits du jardin. Le soir, à la nuit tombée, tout le monde se retrouve autour d’un grand feu.

«Les activités que nous proposons comme les promenades ou les visites d’ateliers de métiers artisanaux permettent aux touristes de mieux s’imprégner de notre culture», nous dit Hoàng Van Chung.

 «Je suis très heureuse. C’est la première fois que je fais du kayak. C’est formidable!», indique Luu Thi Nga, une touriste hanoïenne, qui vient pour la première fois à Cao Bang. 

La région regorge de sites naturels d’une exceptionnelle beauté et il n’est pas rare que les touristes décident de prolonger leur séjour à Trùng Khanh. Les amoureux de la nature choisissent de visiter les très célèbres et magnifiques chutes de Ban Giôc, le lac de Ban Viêt, les cascades de Thoong Cot et de Thoong Tac ou encore les grottes de Nguom Ngào. Les passionnés d’animaux se rendent à la réserve de singes de Cao Vit, les plus spirituels se recueillent à la pagode Truc Lâm Ban Giôc et les plus curieux partent à la découverte des traditions des ethnies minoritaires Tày et Nùng.

«Nous nous concentrons depuis quelque temps sur le tourisme communautaire pour développer notre localité. Nous proposons aux habitants des formations autour du tourisme pour leur apprendre les rudiments de l’accueil, de la restauration et leur expliquer les attentes des touristes», explique Dàm Van Vu, chef adjoint du Comité populaire du district de Trùng Khanh.

Le tourisme communautaire est le meilleur moyen d’aller à la rencontre de la population locale et de découvrir la richesse et la diversité de sa culture. Les  touristes repartent tous de Cao Bang, émerveillés et éblouis par la beauté de la nature et l’accueil chaleureux de ses habitants.-VOV/VNA