De nombreux bâtiments se sont effondrés à la suite du séisme et du tsunami à Palu. Photo : AFP/VNA
 
Jakarta (VNA) – Selon le commandant des forces armées indonésiennes, Hadi Tjahjanto, à partir du 2 octobre, les survivants du séisme survenu à Palu et Donggala seront évacués à Balikpapan dans la province de Kalimantan oriental.

Les forces armées indonésiennes comptent faire de la ville de Balikpapan un refuge pour les survivants, les personnes malades et blessées. Ces derniers jours, de nombreux blessés ont été transportés à des hôpitaux dans la ville de Makassar, capitale de la province de Sulawesi du Sud.

Les forces aériennes indonésiennes ont repris les vols à destination de Palu pour transporter des aides. Un jour auparavant, les vols entre Palu et Makassar avaient été suspendus à cause du chaos à l’aéroport de Palu.

Vendredi 28 septembre, un séisme de magnitude 7,5 a secoué l'île des Célèbes (Sulawesi), dans le centre de l'Indonésie, suivi d'un tsunami qui a notamment touché la ville de Palu.

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a estimé le 1er octobre qu’environ 190.000 Indonésiens, dont 46.000 enfants et 14.000 personnes âgées, ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence. Selon un bilan encore provisoire rendu public le soir du 1er octobre, la double catastrophe a fait près de 1.300 morts et ce bilan continuera de s’alourdir.

Les efforts se poursuivent à un rythme accéléré pour trouver des survivants parmi les personnes ensevelies sous les décombres, parallèlement à l’assistance des sinistrés. L’évacuation des habitants est également accélérée avec la participation des forces armées indonésiennes. -VNA