Jakarta, 1er octobre (VNA) - L'ambassade du Vietnam en Indonésie met en œuvre de manière active et urgente un plan visant à rassembler 10 étudiants vietnamiens dans la ville de Palu, en Indonésie, gravement touchée par le séisme et le tsunami pour quitter cette ville pour Jakarta.

Les recherches se poursuivent malgré les difficultés pour acheminer l'aide en raison des embouteillages. Photo : AFP

 

L’ambassade du Vietnam a envoyé une note aux autorités indonésiennes. L'ambassadeur Pham Vinh Quang a contacté un vice-ministre indonésien chargé de la coordination des Affaires politiques, sécuritaires et juridiques  (Agence de coordination de l'aide indonésienne) pour demander de l'aide. Jusqu'à présent, 10 étudiants vietnamiens sont arrivés à l'aéroport de Palu en toute sécurité et ont reçu nourriture et boissons nécessaires pour retourner à Jakarta.

Le bilan provisoire des violents séismes suivis d’un tsunami qui a frappé l’île indonésienne des Célèbres est passé à 832 morts, a annoncé dimanche l’Agence nationale de gestion des catastrophes.

On récense par ailleurs 540 blessés graves et 16.732 sans-abris, a précisé son porte-parole, Sutopo Purwo Nugroho, selon qui ce bilan pourrait encore s’aggraver.

Le président indonésien Joko Widodo est arrivé à Palu dimanche pour surveiller les efforts de secours.

La communauté internationale s’engage à aider l’Indonésie. La République de Corée fournira une aide humanitaire de 1 million de dollars à l'Indonésie.

L'aide sera utilisée pour répondre à des besoins urgents du peuple frappé par le désastre et soutenir des travaux de réaménagement, selon le ministère.

Séoul prévoit également de dépêcher une équipe de travailleurs humanitaires en Indonésie.

Le président chinois Xi Jinping a présenté dimanche, 30 septembre, ses condoléances à son homologue indonésien Joko Widodo pour les victimes. Il a affirmé que la Chine se tient prêt à offrir son aide si la partie indonésienne venait à en avoir besoin.

Le même jour, le gouvernement australien a promis d’aider l’Indonésie avec tout ce dont elle avait besoin pour se remettre après le récent tsunami. Le Premier ministre australien Scott Morrison a pris contact avec le président indonésien Joko Widodo et a promis son soutien.

D'une magnitude de 7,5, selon l'institut géologique américain (USGS), le séisme qui a frappé les Célèbes juste avant 11H00 GMT vendredi 28 septembre a été plus puissant que la série de tremblements de terre qu'a connus l'Indonésie en août et qui avaient fait plus de 500 morts et environ 1.500 blessés sur l'île de Lombok, voisine de Bali. Un raz-de-marée s'est déclenché peu après sur la côte proche de Palu.

L'Indonésie, un archipel de 17.000 îles et îlots formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne et eurasienne), se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique.

Le 26 décembre 2004, elle avait été frappée par une série de tremblements de terre dévastateurs, dont un de magnitude 9,1 sur l'île de Sumatra. Un tsunami avait alors provoqué la mort de 220.000 personnes dans la région, dont 168.000 rien qu'en Indonésie.

En 2006, près de 6.000 personnes avaient péri lors d'un séisme de magnitude 6,3 (d'après l'USGS) sur l'île de Java. -VNA