Hanoi (VNA) – Le ministère de l’Education et de la Formation a demandé jeudi 19 juillet de diligenter la vérification des notes attribuées aux candidats au concours national de fin d’études secondaires au lendemain du scandale au baccalauréat survenu dans la province de Hà Giang (Nord).

Le ministre de l’Education et de la Formation et chef du comité directeur du concours national de fin d’études secondaires, Phung Xuân Nha, en réunion avec les unités concernés. Photo : VNA


Ce processus vise à assurer l’objectivité, la probité et l’équité du concours, a indiqué le ministre de l’Education et de la Formation et chef du comité directeur du concours national de fin d’études secondaires, Phung Xuân Nha, lors d’une réunion avec les unités concernés.

Toute infraction découverte sera sévèrement sanctionnée conformément à la loi, a-t-il déclaré, ajoutant que les responsables du secteur de l’éducation et de la formation travailleront en coordination avec la police pour déterminer la responsabilité des personnes concernées.

Nous sont résolus à tirer les choses au clair pour rendre justice aux élèves, la confiance au peuple dans un concours soutenu par les élèves, les parents d’élèves, les enseignants et le peuple. Aucune zone interdite ne sera tolérée, a-t-il souligné.

La province de Hà Giang comptait 5.400 élèves participant au concours national de fin d’études secondaires de 2018. Au total, 114 candidats avec 330 tests ont obtenu des scores annoncés qui dépassent de plus d’un point ceux attribués après vérification.

Après Hà Giang, le ministre Phung Xuân Nha a décidé mercredi 18 juillet de mettre en place deux groupes de travail relevant du comité directeur du concours national de fin d’études secondaires pour clarifier les notes anormalement élevées obtenues par de nombreux candidats dans les provinces de Lang Son et Son La, dans le Nord.

À Son La, les enseignants membres du jury du concours ont été convoqués aux fins d’inspection et de vérification, jeudi après-midi 19 juillet au Service provincial de l’éducation et de la formation.

Les résultats d’inspection seront très prochainement publiés dans cette province montagneuse où le taux de candidats ayant obtenu plus de 9 points dans les épreuves de mathématiques et de physique est largement supérieur à celui des localités traditionnellement performantes alors le score moyen des épreuves est le plus bas.

Les résultats de ce concours sont utilisés depuis quatre ans pour déterminer si un élève termine ses études secondaires et entre dans l’université de son rêve ou non. En 2018, le ministère de l’Education et de la Formation a resserré la sécurité du concours en scellant des sacs de feuilles de réponses avec les signatures des superviseurs et des représentants des universités. – VNA