Son La (VNA) – Les autorités locales ont décidé le 26 juillet d’engager une procédure dans l’affaire d’usage abusif des pouvoirs dans l’exercice d’une fonction publique survenue au Conseil d’examen de fin d’études secondaires de 2018 de la province de Son La (Nord) en vertu de l’article 356 du Code pénal.

L’acte d’instroduction d’instance de l’agence de police d’enquête de la Police de la province de Son La. Photo: VNA

La décision, signée par le sous-colonel Lu Van Lich, chef adjoint permanent de l’agence de police d’enquête de la Police de la province de Son La, a été prise sur la base des documents et preuves collectés au cours de l’enquête sur les infractions menée au Conseil d’examen de fin d’études secondaire de 2018 de la province de Son La.

L’agence de police d’enquête de la Police de la province de Son La est en train de finaliser les procédures pour introduire une instance à l’encontre des personnes impliquées dans ce scandale au baccalauréat.

Le 23 juillet, un groupe de travail du ministère de l’Education et de la Formation a mis en cause cinq personnes pour leur rôle présumé dans cette affaire, à savoir quatre membres du Service de l’éducation et de la formation de la province de Son La et un proviseur adjoint de l’école secondaire Tô Hiêu, dans cette localité.

Les infractions commises dans le processus de notation et de dépôt d’examens de fin d’études secondaires au conseil d’examen de la province de Son La sont extrêmement graves, a-t-il indiqué.

Elles comprennent la copie non autorisée des données des tests numérisés en mode image sur un CD, le déplacement non autorisé des données hors du lieu de conservation des examens, la gestion relâchée de la notation des tests, de la conservation des urnes d’examens et des ordinateurs destinés à la notation des tests. – VNA