Hanoi (VNA) – L’agence de police d’enquête de la Police de la province de Hà Giang a décidé jeudi 19 juillet d’introduire une instance pour usage abusif des pouvoirs dans l’exercice d’une fonction publique relatif à un scandale au baccalauréat.
 
Lors de la conférence de presse sur le contrôle, la vérification et le traitement des résultats anormalement élevés obtenus par des candidats au concours de fin d’études secondaires à Hà Giang. Photo : VNA

Une enquête devra faire toute la lumière sur les faits relatifs au concours national de fin d’études secondaires où de nombreux candidats de cette province montagneuse septentrionale ont obtenu des notes anormalement élevés.

Un groupe de travail, mis en place par une décision promulguée le 13 juillet par le comité directeur du concours national de fin d’études secondaires, a procédé à la révision et à la vérification des résultats des tests.

Hà Giang comptait 5.400 élèves participant au concours national de fin d’études secondaires de 2018. Au total, 114 candidats avec 330 tests ont obtenu des scores annoncés qui dépassent de plus d’un point ceux attribués par les vérificateurs.

Les résultats du concours national de fin d’études secondaires sont utilisés depuis quatre ans pour déterminer si un élève termine ses études secondaires et entre dans l’université de son rêve ou non.

En 2018, le ministère de l’Education et de la Formation a resserré la sécurité du concours en scellant des sacs de feuilles de réponses avec les signatures des superviseurs et des représentants des universités. – VNA