Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyen Quoc Dung. Photo : VNA
 
Hanoï (VNA) – Un symposium sur la coopération entre l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est) et le Japon a eu lieu le 4 juin à Hanoï.

Cet événement, avec quatre séances parallèles, a été organisé par le ministère vietnamien des Affaires étrangères - coordinateur des relations entre l’ASEAN et le Japon pour 2018-2021, en collaboration avec son homologue japonais.

Lors du symposium, le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyen Quoc Dung, également chef des hauts officiels du Vietnam chargés des affaires de l’ASEAN (Vietnam SOM ASEAN), a appelé les deux parties à continuer de renforcer la confiance, le respect et la confiance mutuels, et de promouvoir les principes communs dans les relations de partenariat pour la paix et la stabilité. Selon lui, il est également important de développer une coopération économique mutuellement avantageuse, de partager la responsabilité et de coordonner les efforts pour assurer la qualité de vie des habitants, ainsi que de maintenir des relations sincères.

De son côté, le vice-ministre japonais des Affaires étrangères Takeo Mori a réaffirmé l’importance de la garantie de la liberté de navigation et de survol. Il a déclaré que le Japon promeuvrait les principes fondamentaux du droit international, la libéralisation du commerce, la liberté de navigation, les relations économiques et l’amélioration des capacités de participer aux coopérations contre la criminalité transnationale, le terrorisme, la piraterie…

Takeo Mori, également chef des hauts officiels du Japon chargés des affaires de l’ASEAN, a déclaré apprécier l’élaboration par l’ASEAN d’une vision pour la coopération en Indo-Pacifique. Il a assuré que Tokyo continuerait de soutenir le rôle central de l’ASEAN.

Les participants ont été unanimes sur la nécessité de renforcer la coopération ASEAN-Japon dans divers domaines, dont la sécurité maritime, le commerce, l’économie numérique, le développement des villes intelligentes, l’innovation, la formation de ressources humaines… -VNA