Photo: VNA
Hanoi (VNA) – Le Vietnam vise neuf milliards de dollars d’exportation de produits aquatiques en 2018, soit une croissance de 5,3% à 5,8% en glissement annuel, et dix milliards de dollars en 2020.

Le pays s’est également fixé comme objectif de produire de 7 à 7,5 millions de tonnes de produits aquatiques dont 750.000 tonnes de crevettes et 1,3 million de tonnes de pangasius, soit une hausse annuelle de 3,9%.

« Pour y parvenir, le secteur doit prendre certains groupes de mesures comme la réduction des pertes post-récolte, le contrôle de la qualité des premières matières, le renforcement de la production de crevettes, de pangasius, l'élaboration des normes pour chaque produit, l'accélération de la réforme administrative, etc. » a déclaré Nguyen Ngoc Oai, directeur par intérim du Département général des produits aquatiques du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, lors d'une conférence destinée à définir ses orientations en 2018, tenue le 16 janvier à Hanoï.

Le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Vu Van Tam a demandé au secteur de résoudre avant le 30 juin prochain les problèmes dans son combat contre la pêche illicite signalés par l’Union européenne qui vient de lui sortir un carton jaune.

Il a également demandé d’organiser en janvier une conférence de bilan sur l’incident environnemental survenu en 2016 dans quatre provinces du Centre : Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên-Huê. -VNA