Nguyen Thanh Hoa, ancien directeur du Département de police contre la criminalité liée aux hautes technologies. Photo : VNA
 
 
Hanoï (VNA) – L’agence d’investigation de sécurité publique de la Police de la province de Phu Tho (Nord) a pris une décision sur l’ouverture d’une procédure judiciaire et l’émission d’un mandat d’arrêt contre Nguyen Thanh Hoa, ancien directeur du Département de police contre la criminalité liée aux hautes technologies (C50), pour « organisation de jeux de hasard », selon la clause 2, l’article 249 du Code pénal de 1999. 

Le ministère de la Sécurité publique a annoncé le 11 mars que Nguyen Thanh Hoa (né en 1958 à Binh Dinh, domicilié actuellement à Hanoï), ancien général de brigade des Forces populaires de Sécurité publique et ancien directeur du C50 relevant du ministère de la Sécurité publique, serait mis en détention provisoire pendant quatre mois pour les besoins de la procédure. 

Plus tôt le même jour, le président du Vietnam a signé une décision pour retirer le titre de fonctionnaire de la Sécurité publique populaire à Nguyen Thanh Hoa. 

L’agence d’investigation de sécurité publique de la Police de Phu Tho mène une enquête approfondie sur l’affaire.

Le même jour, le secrétariat du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV) s’est réuni sous la présidence du secrétaire général Nguyen Phu Trong, pour écouter des rapports sur l’affaire. 

Selon le secrétariat, il s’agit d’une affaire particulièrement grave, compliquée et sensible, d’une ampleur particulièrement importante, qui implique de nombreux secteurs, localités et individus, y compris des membres des Forces de Sécurité publique, et qui retient une grande attention du public. 

Le Comité central du Parti au sein de la Police et les dirigeants du ministère de la Sécurité publique avaient donné des instructions actives à des unités et à la police provinciale de Phu Tho sur l’affaire. Le secrétariat a demandé au Comité central du Parti au sein de la Police de collaborer avec les autres organes compétents dans l’enquête pour traiter l’affaire de manière équitable, impartiale et juste, selon les règles du Parti et la loi de l’Etat. -VNA