Hanoi (VNA) – Le Vietnam commémorera samedi 27 juillet la Journée des invalides de guerre et des héros morts pour la Patrie. Depuis la création de cette journée, il y a 72 ans par le Président Hô Chi Minh, le pays a mis en place tout un système de politiques en faveur des personnes ayant servi la Nation.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc avec des blessés de guerre exemplaires du pays, le 25 juillet à Hanoi. Photo: VNA

Dès la fin de la guerre, le Vietnam a tenu à commémorer les sacrifices consentis par son peuple en mettant en œuvre un ensemble de mesures à caractère social visant à compenser les dommages subis et à exprimer la reconnaissance de l’État envers ceux qui se sont sacrifiés pour la nation. Ces régimes des pensions sont réévalués en permanence pour assurer une meilleure prise en charge.

Améliorer les politiques en faveur des personnes méritantes

Le Vietnam compte actuellement 9 millions de personnes méritantes dont 1,2 million de morts pour la Patrie, 127.000 mères héroïnes et plus de 800.000 invalides de guerre.

D’après le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung, une centaine de textes relatifs aux personnes ayant servi la nation ont été mis en place par le gouvernement depuis une dizaine d’années. Ce dernier a récemment procédé à des amendements de l’Ordonnance concernant les personnes méritantes. L’idée est de définir précisément les conditions à remplir pour être reconnus comme héros morts pour la Patrie et invalides de guerre. Cette révision générale permettra également une augmentation du budget de l’État affecté à la prise en charge de ces personnes et une implication de la société civile dans ce travail. 

«Le projet d’amendements de cette ordonnance a été posté sur le site Internet du gouvernement et sur le portail électronique du ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales pour récolter des avis. Plusieurs dispositions ont été amendées en conformité avec l’évolution du pays. Depuis le premier juillet, les personnes méritantes ont vu leurs pensions augmenter. Le gouvernement a promulgué l’arrêté n°46 pour faciliter leur accès au logement. Ces politiques manifestent la reconnaissance de l’État envers les personnes qui se sont sacrifiées pour l’indépendance et la liberté du pays», a fait savoir Dào Ngoc Loi, directeur du Département responsable des personnes méritantes de la nation.     

Des aides pour tous

Au Centre de soin des invalides de guerre de Nghê An (Centre). Photo: VNA

Toujours selon le ministre Dào Ngoc Dung, des efforts supplémentaires doivent être déployés pour mieux prendre en charge les personnes méritantes. Son ministère a pris une décision visant à accélérer le traitement des demandes de reconnaissance des morts pour la Patrie ou des invalides de guerre dans l’ensemble du pays. Plus de 6.000 dossiers ont été traités en trois ans. Plus de 2.000 personnes ont été reconnues mortes pour la Patrie et plus de 2.600 autres reconnues invalides de guerre. En l’honneur de la Journée des invalides de guerre et des morts pour la Patrie, le certificat de «Reconnaissance nationale» a été remis à près de 500 héros morts pour la Patrie. 

«Le traitement des demandes se poursuit à tous les échelons. Ce travail est parfois très difficile, car les demandeurs n’arrivent pas nous fournir tous les papiers et informations nécessaires. Nous devons donc collaborer étroitement avec les autorités locales pour accélérer le traitement des dossiers», a indiqué Dào Ngoc Loi, directeur du Département responsable des personnes méritantes de la nation.

Les objectifs sont ambitieux: en 2020, toutes les personnes méritantes devront avoir un niveau de vie égale ou plus élevé que la moyenne de leur région et la quasi-totalité des demandes de reconnaissance devront avoir été traitées. – VOV/VNA