Pour améliorer l'indice de développement du tourisme du Vietnam

Le Vietnam s'est classé 59e parmi 119 pays et territoires dans l'Indice de développement du voyage et du tourisme (Travel & Tourism Development Index -TTDI) en 2024, publié par le Forum économique mondial (WEF), en baisse de sept places par rapport à 2022.

Le tourisme vietnamien dispose d'un énorme potentiel naturel inexploité. Photo: VietnamPlus
Le tourisme vietnamien dispose d'un énorme potentiel naturel inexploité. Photo: VietnamPlus

Le Vietnam s'est classé 59e parmi 119 pays et territoires dans l'Indice de développement du voyage et du tourisme (Travel & Tourism Development Index -TTDI) en 2024, publié par le Forum économique mondial (WEF), en baisse de sept places par rapport à 2022.

L'indice du Forum économique mondial (WEF) a évalué l'ensemble des facteurs et des politiques du développement durable et résilient du secteur du voyage et du tourisme dans 119 pays. Il se base sur 102 indicateurs regroupés en 17 sous-catégories et cinq grandes dimensions, dont l’environnement général du pays (climat des affaires, sécurité, services sanitaires et hygiène …); les politiques encadrant le secteur du tourisme (mesures de facilitation des voyages, investissements publics dans la promotion et le développement de l'industrie du tourisme, compétitivité des prix…); les infrastructures (ports, aéroports, hôtels, routes…), les ressources (ressources naturelles, ressources culturelles, présence d'organismes de formation touristique reconnus à l’échelle internationale…); et la durabilité (déploiement des énergies renouvelables dans l’industrie du tourisme et du voyage, protection de l’environnement sur les sites touristiques, niveau de pollution…).

La note globale TTDI du Vietnam était de 3,96 (sur une échelle de 7,0) en 2024, le plaçant au 59e rang parmi les 119 pays et territoires, en baisse par rapport à 2022, où il occupait la 52e place avec un score de 4,1.

Selon le WEF, sa note la moins bonne concerne les services et infrastructures touristiques (2,20), ce qui le classe à la 80e place mondiale dans cette catégorie. Dans la manière dont le Vietnam donne la priorité aux voyages et au tourisme, le pays n'a obtenu qu'un score de 3,63 (98e place).

Son pilier le moins performant concerne les impacts socioéconomiques du voyage et du tourisme, avec 2,95 points, se classant 115e. Ce pilier mesure l'impact économique et social des T&T, y compris la contribution économique induite, la fourniture d'emplois bien rémunérés et l'égalité des sexes au sein de la main-d'œuvre.

2.webp
Les activités touristiques dans les destinations à travers le pays deviennent dynamiques à mesure que l’été arrive. Photo: VietnamPlus

Parallèlement, le pays a obtenu de bons résultats en matière de compétitivité des prix avec un score de 5,68 (16e), de sûreté et sécurité avec 6,19 (23e), de ressources naturelles (26e) et de ressources culturelles (28e).

Sept indices piliers du tourisme vietnamien se situent dans le groupe moyen-élevé mondial (classés entre 36e et 70e), dont Ressources non récréatives (38e) ; Infrastructures aéronautiques (43e) ; Ressources humaines et marché du travail (49e) ; Durabilité de la demande touristique (54e) ; Infrastructures terrestres et portuaires (54e) ; Niveau de préparation aux technologies de l'information et des communications – TIC (57e); Environnement des affaires (65e).

Six des indices du Vietnam se situent dans les groupes moyen-faible et faible du monde (classés entre 71e et 119e), dont Infrastructures et services touristiques (80e) ; Niveau d'ouverture touristique (80e) ; Santé et hygiène (81e) ; et Durabilité environnementale (93e).

Le Vietnam voit cette année des améliorations dans cinq indicateurs, à savoir la compétitivité des prix (+ 4 places), la préparation aux TIC (+3), les infrastructures et services touristiques (+4), l'ouverture du tourisme (+2) ; et les conditions de santé et d'hygiène (+1).

Certains indicateurs clés ont fortement chuté, notamment les infrastructures aéronautiques (- 17 notes) et la durabilité de la demande touristique (- 24).

Pour améliorer le TTDI, selon l'Autorité nationale du tourisme du Vietnam, les agences doivent fournir des statistiques actualisées sur le tourisme au Vietnam, afin que le FEM puisse évaluer l'impact du tourisme sur le développement socio-économique national, ainsi que sur la politique des visas.

Le Vietnam doit tirer pleinement parti de ses atouts, tels que la compétitivité des prix, les ressources naturelles et culturelles et la haute sécurité, pour développer l'industrie touristique.

Dans le même temps, il faut renforcer la préservation et la promotion du patrimoine culturel et des paysages naturels des localités.

Le pays doit améliorer son classement dans les catégories de baisses de notes en 2024, y compris les infrastructures aéronautiques (en baisse de 17 notes).

L'industrie aéronautique doit continuer à améliorer sa capacité de transport de passagers, à améliorer la qualité des services, à élargir les itinéraires aériens et à réduire les tarifs aériens.

Pour améliorer la durabilité de la demande touristique, qui a chuté largement dans le rapport 2024, le secteur du tourisme doit développer davantage de circuits et concevoir des produits attractifs pour augmenter la durée du séjour au Vietnam.

3.webp
Le tourisme d’aventure est l’un des produits touristiques attractifs du Vietnam. Photo: VietnamPlus

Une fois que les agences de voyages pourront diversifier leurs produits et satisfaire la demande touristique tout au long de l'année, le Vietnam ne dépendra plus des saisons.

Les agences de voyages doivent également développer de nouvelles destinations et points secondaires pour réduire la surcharge à certains endroits clés.

Selon les responsables de l'Autorité nationale du tourisme du Vietnam, pour les limitations qui existent depuis des années, telles que les soins de santé, l'hygiène et la durabilité environnementale, les localités doivent prendre des mesures plus fortes et drastiques. Améliorer la formation des ressources humaines et stimuler la transformation numérique dans le tourisme sont également des mesures nécessaires pour le Vietnam. -VietnamPlus

Voir plus