Plus d’opportunités pour les exportations de poissons tra. Photo: vinanet

 

Hanoi (VNA) - Selon les entreprises de transformation et d’exportation de produits aquatiques du Vietnam, la diminution de la production de morue est une condition favorable pour accélérer les exportations de poissons tra.

Le pangasius vietnamien est en effet un concurrent direct de la morue sur les marchés mondiaux, en particulier le marché américain. Selon l’Association des produits aquatiques des Etats-Unis, l'offre mondiale de morue chutera à 1,5 million de tonnes en 2019, soit une baisse de 90.000 tonnes par rapport à 2018, créant une excellente opportunité pour le pangasius vietnamien.

En 2018, la filière de pangasius a enregistré une croissance impressionnante en termes du chiffre d’affaires à l’export, passant de 1,78 milliard de dollars en 2017 à 2,26 milliards de dollars, contre 1,9-2 milliards fixés par le secteur des produits aquatiques.

Selon Truong Dinh Hoe, secrétaire général de l'Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP), en 2019, la filière pangasius devrait poursuivre sur sa lancée. En particulier, avec une superficie d'élevage dans le delta du Mékong supérieure à 3.800 hectares, la production nationale pourrait atteindre 3 millions de tonnes, +4,6% par rapport à 2018.

Cette croissance de l'offre sera une excellente occasion de stimuler les exportations vers les marchés américain et européen. Avec cette dynamique de croissance, le ministère de l'Agriculture et du Développement rural s'est fixé comme objectif d’exporter pour 2,3 milliards de dollars de poissons tra cette année. -CPV/VNA