Photo : VNA

 

Hanoi (VNA) - Le ministère de l'Education et de la Formation a passé en revue l'année académique 2015-2016 et ​pris des mesures pour l'éducation ​en maternelle pour celle de 2016-2017, lors d'une conférence récemment organisée à Hanoi.

Le vice-ministre de l'Éducation et de la Formation Nguyen Thi Nghia a souligné lors de cette conférence : "Nous devons développer des écoles maternelles dans les zones industrielles et de transformation, ainsi que dans les zones pauvres, tout en améliorant les infrastructures et la construction de plus d'installations aux normes nationales".

Elle a également demandé d'assurer ​une sécurité absolue ​des enfants dans les maternelles, et de promouvoir la qualité des repas comme les compétences des enseignants.

Le pays compte actuellement plus de 14.600 écoles maternelles ​totalisant 180.000 classes, ​Ho Chi Minh-Ville, Hanoi, Binh Duong, Kien Giang, Da Nang et Ba Ria - Vung Tau étant les localités ayant enregistré la plus forte hausse d'établissements.

Durant l'année scolaire 2015-2016, 99,8 % des enfants de cinq ans sont scolarisés en maternelle, ​alors que le taux d'écoles répondant aux normes nationales n'a augmenté que de 3,4 %. Les progrès technologiques sont également appliqués pour mieux prendre soin des enfants.

Cependant, les représentants des Services de l'éducation et de la formation ont également souligné les lacunes existantes, ​notamment le manque d'é​tablissements dans les zones urbaines et industrielles, des ressources limitées pour ceux ses zones montagneuses, et un faible taux de salles de classe construites ​en dur.

Seulement 35 % des écoles maternelles existantes satisf​ont ​les normes nationales, ce qui est attribuable à l'absence de plans complets en matière d'éducation maternelle dans chaque localité, de mécanismes appropriés pour développer les écoles maternelles non publiques, ainsi que de soutiens appropriés pour les enseignants. –CPV/VNA