Hanoï, 25 janvier (VNA) – En 2018, les Philippines ont accueilli un nombre record de touristes sur leurs plages et leurs sites de plongée, malgré la fermeture aux visiteurs de l'île de Boracay durant 6 mois.

La plage de Boracay. Photo: AFP

Le pays, qui compte plus de 7.000 îles, a enregistré une augmentation de près de 8% du nombre de touristes.

Avant la fermeture de Boracay d’avril à octobre 2018 sur ordre du président Rodrigo Duterte en raison de l’aggravation de la pollution, cette île accueillait plus de 2 millions de visiteurs chaque année.

La ministre philippine du Tourisme, Bernadette Romulo Puyat, a déclaré que cette fermeture était une bonne décision, ajoutant qu'une partie du flux de touristes était déviée vers d'autres destinations telles que Palawan et Siargao.

Les Sud-Coréens étaient les plus nombreux à visiter les Philippines avec 1,6 million de personnes, suivis par les Chinois, avec 1,3 million de personnes, en hausse de 30%, et les Américains, un million de personnes. -VNA