Manille, 5 avril (VNA) - L'objectif des Philippines de rendre Métro Manille, son premier métro souterrain, complètement opérationnel en 2025 pourrait voir la facture augmenter, ont estimé des analystes locaux.

Conception d'une station de métro de Manille. Source: nna.jp

Ce projet de 365 milliards de pesos philippins (7,1 milliards de dollars), qui s'étend sur 36 km, a été mis en chantier à la fin de février 2019, visant à réduire les embouteillages dans la capitale Manille.

Trois premières stations devraient ouvrir leurs portes en 2022 et cette ligne de métro devrait être pleinement opérationnelle d'ici 2025.

Le Japon a engagé une aide financière de 104,53 milliards de JPY (942 millions de dollars) pour la première phase de ce projet de métro. Un consortium nippo-philippin construira les trois premières stations et un dépôt.

Lors d'une conférence de presse tenue le mois dernier, les représentants du gouvernement philippin se sont déclarés confiants quant à l'achèvement à temps de ce projet.

L’idée de construire un métro à Manille a été lancée par le Japon dans les années 1970. Les embouteillages à Manille font perdre à l’économie environ 3,5 milliards de pesos philippins par jour. -VNA