Manille, 13 mai (VNA) - Au moins trois explosions ont secoué deux villes du sud des Philippines à quelques heures des élections de mi-mandat mais aucune victime n'a été signalée, ont annoncé lundi les autorités militaires et policières.
Dans un bureau de vote à Manille. Photo: AFP/VNA


Selon l’agence Xinhua, la première explosion s'est produite vers 22h15 (heure locale) dimanche devant la mairie de Cotabato, située dans la province éponyme. L'explosion est le résultat d'un projectile tiré par un inconnu armé d'un lance-grenades.

A 1h (heure locale) lundi, une grenade à fragmentation a explosé dans une salle municipale à Datu Odin Sinsuat, une ville de la province voisine de Maguindanao. Une autre explosion, causée par des explosifs de nature inconnue, a été signalée dans cette même ville vers 7h20.

Plus de 60 millions d'électeurs philippins sont appelés aux urnes pour renouveler la moitié du Sénat, la totalité de la Chambre des représentants, ainsi que les gouverneurs provinciaux et les conseils municipaux. Environ 43.000 candidats sont en lice pour quelque 18.000 sièges.
 
Les résultats pour les maires et les conseils municipaux sont attendus dans les heures qui suivent la fermeture des bureaux de vote à 18 heures lundi. Les vainqueurs des sièges au Sénat et au Congrès seront annoncés à partir de vendredi. -VNA