Hanoï, 7 février (VNA) - Le ministère de la Sécurité publique a déposé une plainte supplémentaire pour "abus de position et de pouvoir lors d'une mission publique" contre Phan Van Anh Vu, également connu sous le nom de Vu "Nhom", qui a déjà fait face à deux chefs d'accusation.

L'inculpé Phan Van Anh Vu.

L’agence de sécurité et d’investigation du ministère de la Sécurité publique a déclaré le 7 février lors d’une conférence de presse qu’elle enquêtait sur les violations de Phan Van Anh Vu et d'autres organisations et individus liés au commerce immobilier public dans la ville centrale de Da Nang et d'autres villes et provinces.

Auparavant, l’agence en question avait publié la décision de poursuivre en justice Phan Van Anh Vu pour «révélation intentionnelle de documents secrets de l’État" et "évasion fiscale" selon l'article 263 du Code pénal du Vietnam.

Phan Van Anh Vu, né en 1975 et domicilié au 82, rue Tran Quoc Toan, arrondissement de Hai Chau, ville de Da Nang (Centre), avait violé la loi vietnamienne et s’était enfui hors du territoire.

Selon le communiqué du ministère de la Sécurité publique, le 21 décembre 2017, l’agence de sécurité et d’investigation du ministère de la Sécurité publique a publié un mandat d'arrêt à l’encontre de Phan Van Anh Vu. En fuite, il a violé la loi sur l’émigration de Singapour et a été expulsé. Le 4 janvier 2018, l’agence de sécurité et d'investigation du ministère de la Sécurité publique a interpellé Phan Van Anh Vu pour poursuivre l’enquête conformément à la loi. - VNA