La talentueuse flûtiste Lê Thu Huong lors de son concert à l'Espace, intitulé "Parfums de Paris".

Hanoï (VNA) - Une soirée musicale spéciale intitulée "Parfums de Paris" a été le lieu de rencontre entre la flûte classique et le trio de jazz, le 9 juin dernier à l’Espace, Institut français de Hanoï. L’occasion de revoir la talentueuse flûtiste Lê Thu Huong et ses amis dans une ambiance romantique de symphonies classiques ou de mélodies des années 60.

La soirée de Lê Thu Huong et ses amis a reconstitué un espace musical coloré via un voyage à travers la musique française avec au programme des musiques de film, du blues, du jazz et des musiques contemporaines. En première partie, la sonorité raffinée de la flûte de Thu Huong a emmené les spectateurs vers l’ambiance romantique des chansons françaises et des musiques de film.

Lors de sa performance, la flûtiste a eu l’occasion de former un duo avec la voix chaleureuse de Giang Trang, et ce afin d’offrir aux francophiles des chansons françaises bien connues auprès des Vietnamiens, comme Bang Bang de Sheila ou la Maritza.

"J’ai eu l’occasion de travailler avec Lê Thu Huong pour la réalisation de plusieurs programmes artistiques. Cette fois-ci, nous essayons d’apporter un environnement musical français à destination exclusive des francophones au Vietnam, dans un lieu culturel déjà bien connu par eux, l’Espace", a partagé la chanteuse de la soirée, Giang Trang.

En particulier, la combinaison avec le pianiste Lâm Duc Chinh, de l’Académie musicale du Vietnam, a régalé les spectateurs au travers de la bande originale pour le film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain. Les douces mélodies de valse ont su raconter un Paris tranquille et paisible.

"Nous espérons que cette soirée pourra, comme son nom l’indique, projeter une jolie vision de Paris en éveillant de fortes émotions auprès du public vietnamien qui entretien déjà de bons sentiments envers la capitale française", a confié la flûtiste.

À la fin, "Parfums de Paris" a présenté pour la première fois au public vietnamien la Suite pour flûte et trio de jazz de Claude Bolling. Les trois artistes de jazz venus de l’Académie musicale de Hanoï ont réussi à proposer un festin artistique de couleur étrange, une aventure passant par la musique baroque, le blues, le jazz et de la musique contemporaine. "Parfums de Paris" a effectivement donné "une vraie fraîcheur" aux amateurs de musique hanoïens.- CVN/VNA