Ouverture du Sommet sur la sécurité de l'Asie

Le 9e Sommet sur la sécurité de l'Asie (Dialogue Shangri-La) s'est ouvert vendredi à Singapour, avec au menu notamment la situation tendue sur la péninsule coréenne, après le torpillage d'un navire de guerre sud-coréen survenu le 26 mars dernier qui a causé la mort de 46 marins.

Le 9e Sommet sur la sécurité de l'Asie (Dialogue Shangri-La) s'est ouvert vendredi à Singapour, avec au menu notamment la situation tendue sur la péninsule coréenne, après le torpillage d'un navire de guerre sud-coréen survenu le 26 mars dernier qui a causé la mort de 46 marins.

Organisée par l'Institut international pour les études stratégiques (IISS), basé à Londres (Royaume-Uni), cette manifestation voit la participation des ministres de la Défense et de 300 délégations d'officiels militaires de 28 pays de la région.

Durant trois jours, outre le thème précité, les participants devront discuter également de nombreuses questions internationales, dont les manifestations des "chemises rouges" en Thaïlande, la tension politique au Myanmar, le récent changement du gouvernement japonais,...

Selon le calendrier, le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, se prononcera lors de la première session plénière prévue samedi, soulignant les liens en matière de sécurité dans la région d'Asie-Pacifique, de même que le ministre japonais par intérim de la Défense, Toshimi Kitazawa, et le chef d'état-major adjoint de l'Armée populaire de Chine.

Les participants discuteront encore des autres questions telles que la prolifération des armes de destruction massive, les défis du changement climatique pour la sécurité provenant, l'avenir de l'industrie militaire, la guerre spatiale et celle sur internet, des mesures destinées à faire face aux catastrophes comme des questions humanitaires en Asie-Pacifique, la mise en place d'une nouvelle structure régionale de sécurité.

De nombreuses rencontres bilatérales des ministres de la défense sont prévues en marge de cette conférence. - AVI

Voir plus