New York, 14 mars (VNA) - Le Vietnam s’emploiera à perfectionner sa législation et sa politique de sécurité sociale, de manière à permettre aux femmes et aux jeunes filles de poursuivre des études à vie, à créer des emplois aux femmes âgées et migrantes.

Panorama de la cérémonie d'ouverture de la 63e session de la Commission de la condition de la femme de l’ONU. Photo : VNA

C’est ce qu’a déclaré Dao Ngoc Dung, le ministre vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, mercredi, 13 mars, devant la 63e session de la Commission de la condition de la femme de l’ONU (CSW) au siège des Nations unies à New York.

71,2% des femmes vietnamiennes font partie de la population active ; le gouvernement vietnamien s’est engagé à réserver 2,6% du PIB au financement des subventions sociales en faveur des personnes les plus vulnérables, dont les femmes et les jeunes filles ; le taux de pauvreté baisse de façon continue depuis plus de trente ans. Voilà trois des réalisations majeures du Vietnam que le ministre Dao Ngoc Dung a tenu à présenter.

Il a appelé les pays membres de l’ONU à réserver une partie de leur PIB aux soins des femmes et des enfants.

En marge de la 63e session de la CSW à New York, le ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Dào Ngoc Dung, a souligné que le Vietnam a aussi accompli de grands progrès en matière d’égalité des sexes.

Photo : VNA

L’autonomisation politique des femmes vietnamiennes a été considérablement renforcée. Le taux de femmes aux postes de direction est grand dans de nombreux organes, branches et secteurs, a-t-il indiqué à l’Agence vietnamienne d’information (VNA) à New York.

Le Vietnam se positionne au deuxième rang en Asie du Sud-Est en termes de femmes propriétaires d’entreprise ou occupant des postes de direction importants dans de grands groupes. Les femmes vietnamiennes sont de plus en plus impliquées dans les sciences et technologies, a-t-il fait valoir.

Sur la base de la Déclaration de Pékin, cette 63e session  promouvra les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) dans trois grands domaines: Promouvoir la protection sociale des femmes, perfectionner les infrastructures au service de la protection sociale des femmes; et promouvoir l’autonomisation des femmes par le biais de politiques et de solutions.

Pour l’essentiel, le Vietnam a atteint voire dépassé de nombreux objectifs. Mais sur la base des évaluations par cette session, le Vietnam continuera à perfectionner les mesures visant à améliorer les mécanismes et politiques permettant d’atteindre les ODD.

Le développement du système de protection sociale sera également renforcé sur deux piliers: l’assurance sociale et l’assurance maladie. Une attention adéquate sera accordée aux mesures garantissant l’accès des femmes à la protection sociale et à d’autres politiques pertinentes, au perfectionnement de l’arsenal juridique pour sanctionner les infractions, a-t-il encore indiqué. 

La 63e session de la CSW, qui se déroule du 11 au 22 mars 2019, voit la participation de plus de 100 vice-présidents, vice-Premiers ministres et ministres de par le monde et des représentants d'organisations multilatérales et non gouvernementales. - VNA