Le Comité des marchés publics de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a officiellement accordé mercredi au Vietnam le statut d'observateur de l'Accord sur les marchés publics (AMP), considéré comme le premier pas pour devenir son membre officiel.

Le chef du corps diplomatique du Vietnam auprès de l'ONU, de l'OMC et d'autres organisations internationales à Genève, Nguyên Trung Thanh, a souligné que depuis son adhésion à l'OMC en 2007, le Vietnam a toujours suivi un mécanisme commercial ouvert, transparent en accord avec les règlements de l'OMC.

Le Vietnam a atteint de nombreuses réalisations mais aussi doit faire face à des défis, surtout dans un contexte de crise économique et financière mondiale, a-t-il indiqué, affirmant que son pays préconise une intégration intégrale à l'économie mondiale en liaison avec son processus de rénovation économique.

L'ambassadeur Nguyên Trung Thanh a précisé que ces dernières années, le Vietnam s'est efforcé de réviser et de compléter les textes normatifs sur l'adjudication et les marchés publics, conformément aux dispositions de l'Accord sur les marchés publics.

L'AMP, l’un des accords les plus importants de l’OMC, se fonde sur les principes d'ouverture, de transparence et de non discrimination, qui s'appliquent aux marchés publics visés par l'accord dans l'intérêt des parties et de leurs fournisseurs, marchandises et services.

Au nom du sécrétariat, Bruce Christie, président du Comité des marchés publics, s'est félicité de la participation du Vietnam à l’AMP, en tant qu’observateur. Les représentants du Canada, de République de Corée, de Singapour, de Suisse, de Norvège ont salué le Vietnam et souhaité que le pays achève bientôt les formalités nécessaires pour devenir membre officiel. –AVI