Les États-Unis sont le premier importateur de thon vietnamien. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le département du Commerce des États-Unis vient d’annoncer une nouvelle règle concernant l'exportation du thon sur son sol.

Les États-Unis n’achèteront désormais que le thon certifié «dolphin-safe», c'est-à-dire pêcher ​sans porter préjudice au dauphin.

Afin d’éviter tout problème, les services compétents ont recommandé aux entreprises d'exportation de thon de prendre connaissance à temps des informations et de respecter les règles imposées par les États-Unis s’ils souhaitent vendre leurs produits.

Selon le Département vietnamien de gestion de la qualité des produits agricoles, sylvicoles et aquatiques, la valeur des exportations vietnamiennes vers les États-Unis en 2015 est estimée à 190 millions de dollars, soit une augmentation de plus de 8,5% par rapport à la même période de l'année précédente.

Les États-Unis restent le premier pays importateur du thon du Vietnam, mais les ventes ont reculé de 4% par rapport à l’année passée, culminant à 36 millions de dollars. -VNA