Des secouristes sur le lac Toba en Indonésie le 20 juin à la recherche de passagers disparus après le naufrage d'un ferry. Photo : AFP/VNA
 

Jakarta (VNA) – La police indonésienne a arrêté le capitaine du ferry KM Sinar Bangun chaviré au lac Toba, au nord Sumatra faisant trois morts et près de 200 portés disparus.

Selon la police indonésienne, le capitaine de ce ferry est Tua Sagala qui est aussi son propriétaire. Pourtant, les interrogatoires ne sont pas encore déployées parce que ce capitaine n’est pas encore tranquille après l’incident survenu à son ferry et ses passagers, a informé le porte-parole de la force de la police nationale de l’Indonésie, Yusri Yunus.

Tua Sagala fait partie d’une des 18 personnes secourues du ferry KM Sinar Bangun chaviré au lac Toba.

Les officiels de ce pays ont déterminé qu’il y a 3 morts et 193 portés disparus dont les enfants. Il s’agit d’un des désastres de la voie navigable le plus grave dans l’histoire indonésienne.

Le KM Sinar Bangun a écoulé lundi à 17h30 (heure locale) après avoir quitté le port de Simanindo pour mettre le cap vers Parapat, a annoncé le porte-parole de l'Agence nationale de recherche et de sauvetage de l'Indonésie, Sutopo Purwo Nugroho.

Le tonnage autorisé de ce ferry n’est que 43 passagers. Pour l’heure, on n’est pas sûr s’il y a un étranger parmi les passagers sur ce ferry chaviré. La plupart des passagers passant leurs voyages à l’occasion de la fête Eid al-Fitr des musulmans. -VNA