Un terminal portuaire industriel sur les rives de la rivière Hlaing à Yangon. Photo: Reuters

Hanoï (VNA) – Entre avril et septembre 2018, le commerce extérieur du Myanmar a atteint 18,3 milliards de dollars, soit 4,6 milliards de plus que l’objectif fixé par le gouvernement birman, selon Myanmar News Agency.

Lors d'une rencontre avec des entrepreneurs à Yangon le 17 novembre, le vice-président birman U Myint Swe a annoncé que le secteur privé avait contribué à hauteur de 15,5 milliards de dollars, soit 85% du commerce extérieur. Cependant, les importations avaient dépassé les exportations. Le vice-président U Myint Swe a appelé les entreprises privées à chercher à augmenter leurs exportations pour réduire le déficit commercial.

Il a souligné que les importations illégales avaient obligé le gouvernement à créer des groupes de prévention et de lutte contre la contrebande.

Le Myanmar exporte, pour l’essentiel, produits agricoles, aquatiques, minéraux, sylvicoles,  d'origine animale; et importe matières premières, biens intermédiaires et de consommation. -VNA