Hanoi (VNA) – Le Mois d’action pour les enfants démarre officiellement ce dimanche 27 mai, dans la province septentrionale de Phu Tho. Le thème choisi pour ce millésime 2018 est «Apporter une vie saine aux enfants à l’ère du numérique». Dans tout le pays, les localités rivalisent d’initiatives pour concocter le plus beau programme estival possible aux enfants.

Photo: VNA

Hô Chi Minh-Ville accueillera, du 1er au 6 juin, un tournoi de futsal réservé aux enfants en situation difficile. Organisé par les journaux «Police de Hô Chi Minh-Ville» et «Sports du Vietnam», il met aux prises huit équipes qui se disputeront le trophée du groupe d’aciérie Tôn Hoa Sen, assorti d’une récompense de 30 millions de dôngs. Les douze meilleurs joueurs seront ensuite sélectionnés pour participer à un match amical au Cambodge. 

C’est la 19e année consécutive que ce tournoi est organisé à l’intention des enfants vivant dans des villages SOS, des logements sociaux et des établissements éducatifs spécialisés, fait remarquer Trân Trong Dung, rédacteur en chef du journal «Police de Hô Chi Minh-ville», chef du comité organisateur.

«Nous souhaitons lancer un appel à toute la communauté pour venir en aide aux enfants en situation difficile», dit-il. «On peut leur organiser des activités sportives, culturelles, communautaires, leur donner des conseils d’orientations professionnelles… Tout est bon quand il s’agit de soulager leurs souffrances.»

A Hanoi, et plus précisément au lac Van, près du Temple de la Littérature, aura lieu un programme culturel prévu pour trois mois, à partir du 1er juin et jusqu’à fin août. Les enfants pourront participer à des ateliers de dessin, des ateliers de fabrication de cerf-volants, des concours de cuisine, des concours de confection de céramique et à bien d’autres activités. 

«Nous espérons que grâce à ce terrain de jeux que nous avons mis en place à leur intention, les enfants passeront des vacances d’été à la fois instructives et joyeuses. Ils auront en tout cas l’occasion de participer à des activités interactives et expérimentales qui leur permettront d’acquérir des compétences de la vie courante et de gagner en maturité», explique Lê Xuân Kiêu, directeur du Centre d’activités culturelles et scientifiques du Temple de la Littérature.

Auparavant, le 20 mai, le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme avait lancé, dans la province de Ninh Binh, un mouvement national de sensibilisation à l’apprentissage de la natation. Tous les enfants doivent pouvoir apprendre à nager pour réduire autant que possible les noyades, estime le vice-ministre Lê Khanh Hai.

«Nous en appelons au sens des responsabilités des autorités, des familles et de toute la société qui doivent veiller à ce que les enfants puissent apprendre à nager. Cela leur permettra d’être physiquement plus forts et plus grands, mais surtout, de réduire les risques de noyade», affirme-t-il.

Les enfants bénéficient d’une attention particulière de l’Etat et de la communauté, qui essaient par tous les moyens de leur offrir un été agréable. – VOV/VNA