Photo:VNA

Hanoi (VNA) – La Police d’investigation du ministère de la Sécurité publique a décidé le 10 juillet d’ouvrir  instruction sur l’affaire pénale de «violations des règles relatifs à la gestion et à l’utilisation des fonds d’investissement public, causant de graves conséquences », qui était survenue au sein de la Compagnie générale des télécommunications Mobifone du ministère de l’Information et de la Communication et des organes concernés.

Selon une annonce du ministère, en réalisant la direction du Comité central de pilotage de la prévention et de la lutte contre la corruption et celle du ministère de la Sécurité publique, la Police d’investigation a mené des enquêtes et vérifié de graves violations de Mobifone  dans l’acquisition de 95% des actions de la société par actions audiovisuelle Audio Visual Global (AVG).

La Police d’investigation a aussi décidé de mettre en justice, de placer en détention provisoire et d’effectuer des perquisitions contre deux inculpés Le Nam Tra, ancien président du Conseil des membres de Mobifone et cadre du Bureau du ministère de l’Information et de la Communication et Pham Dinh Trong, chef du Service de la gestion des entreprises du ministère de l’Information et de la Communication pour les actes de «violations des règles relatifs à la gestion et à l’utilisation des fonds d’investissement public, causant de graves conséquences ».

Le même jour, le Parquet populaire suprême a ratifié ces décisions. A présent, la Police d’investigation continue de clarifier et d’élargir les enquêtes sur cette affaire.

Auparavant, lors de sa 27e réunion tenue les 27 et 28 juin, la Commission de contrôle du Parti avait décidé d’exclure du Parti Le Nam Tra et Pham Dinh Trong.

Le Secrétariat avait décidé le 10 juillet d’appliquer des sanctions disciplinaires à l’encontre du comité chargé des affaires du Parti au sein du ministère de l’Information et de la Communication du mandat 2011-2016. -VNA