Media cambodgien: Le Vietnam est une destination preferee en Asie du Sud-Est hinh anh 1Le Vietnam est la 7e destination la plus recherchée au monde de mars à juin 2023. Photo: VNA
Hanoi (VNA) - Le journal en ligne cambodgien ThmeyThmey a publié le 14 août un article indiquant que le Vietnam est en train de devenir la destination touristique préférée de la région avec un développement rapide, attirant la participation de nombreux secteurs.

Avec le titre "Le Vietnam est la nouvelle destination touristique de l'Asie du Sud-Est", l’article cite les données d'analyse de Google Destination Insights, selon lesquelles le Vietnam est la 7e destination la plus recherchée au monde de mars à juin 2023, et le seul pays d'Asie du Sud-Est parmi les 20 destinations les plus recherchées au monde.

Thun Senghong, l'auteur de l'article, affirme que la force du tourisme vietnamien réside dans la diversité des paysages, s'étendant des zones côtières, plaines et montagneuses aux villes animées avec toutes sortes de services. L'attractivité du tourisme vietnamien ces derniers temps se reflète dans le nombre de visiteurs internationaux dans ce pays d'Asie du Sud-Est.

L'article cite Bobby Nguyen, directeur du groupe Rustic Hospitality, disant que la majorité des visiteurs étrangers au Vietnam sont Coréens, Chinois et Indiens.

Le tourisme vietnamien se fait connaître principalement grâce aux informations partagées sur les réseaux sociaux et à l'influence de grands groupes de voyage, contribuant à renforcer la réputation du Vietnam sur la scène internationale. Selon Bobby Nguyen, l'utilisation des réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram, TikTok, des chaines de publicité sur Google et d'autres canaux médiatiques, est un moyen efficace de présenter rapidement l'image du Vietnam au monde.

Le journal ThmeyThmey cite DW News (Allemagne) disant que le point fort du tourisme vietnamien découle également de la politique d'assouplissement et de l'extension des visas. A partir du 15 août, les citoyens de plusieurs pays sont exemptés de visa pendant 45 jours au lieu de 15 jour auparavant, tandis que le visa électronique (e-visa) à entrées multiples est prolongé à 90 jours, contre 30 jours avant.

Gary Bowerman, un expert de la société d'analyse du tourisme basée à Kuala Lumpur (Malaisie), déclare que les changements dans la politique des visas du Vietnam stimuleront l'industrie sans fumée. Le nombre de visiteurs internationaux au Vietnam a augmenté progressivement depuis juin dernier. Ils viennent au Vietnam non seulement pour passer des vacances, mais aussi pour rechercher des opportunités de développement commercial.

Max Lambert, propriétaire de Fuse Hostels & Travel - une agence de voyage basée à Hoi An (Quang Nam), attend une nouvelle poussée grâce à la nouvelle politique des visas. Au cours des trois derniers mois, son entreprise a enregistré une augmentation du nombre de clients internationaux séjournant dans des hôtels au Vietnam.

Selon M. Lambert, le Vietnam a encore un long chemin à parcourir s'il veut concurrencer la Thaïlande. Cette dernière est toujours la plus grande destination touristique de la région avec une augmentation constante des arrivées internationales. Avant le déclenchement de l'épidémie de COVID-19, le Vietnam n'était pas considéré comme un concurrent de la Thaïlande. Cependant, avec l'élan de développement actuel, le Vietnam sera sûrement une nouvelle destination touristique de l'Asie du Sud-Est.

Pour sa part, Bobby Nguyen souligne que le Vietnam devrait s'améliorer dans certains domaines pour réaliser son potentiel. Le tourisme est un secteur économique demandant une coordination étroite entre les ministères et les services compétents. Les infrastructures, y compris les autoroutes et les chemins de fer, n'ont pas encore répondu aux exigences du développement touristique. De plus, la formation du personnel doit être renforcée pour améliorer la qualité de la prestation de services en fonction des besoins des touristes. -VNA
source