Maternité : le pronostic vital n'est plus engagé pour deux grands prématurés

L’hôpital d’obstétrique central à Hanoi a fêté le 10 mars son nouveau succès dans les soins spéciaux administrés à deux jumeaux nés grands prématurés. La fille pesait 500 g à la naissance et le garçon, 600 g. Ils sont aujourd'hui hors de danger.

L’hôpital d’obstétrique central à Hanoi a fêté le 10 mars son nouveau succès dans les soins spéciaux administrés à deux jumeaux nés grands prématurés. La fille pesait 500 g à la naissance et le garçon, 600 g. Ils sont aujourd'hui hors de danger.

Ce sont les bébés-éprouvettes de Mme Ho Thi Hai Yen, 29 ans, domiciliée dans la province de Thai Binh (Nord), qui a mis au monde le 5 décembre 2014 ses enfants bien avant terme, soit à la 24e semaine.

Après la naissance, les enfants étaient très faibles, souffrant de troubles respiratoires, d'arythmie cardiaque, avec des réflexes très faibles. Ils ont bénéficié des soins spéciaux du Centre des soins aux enfants de poids insuffisants à la naissance au sein de l’hôpital d’obstétrique central. Trois mois après leur naissance, les jumeaux se portent bien, accusant respectivement 2,25 kg et 2,3 kg sur la balance. D’autres indices concernant l'acuité visuelle et auditive, la respiration s’avèrent stables. Sortis de l’hôpital, les enfants peuvent boire le biberon normalement à raison de 60 ml de lait à chaque repas.

Lors de la cérémonie pour célébrer cette prouesse médicale de l'ensemble du personnel médical, le vice-ministre de la Santé, Nguyen Viet Tien, a applaudi le personnel de l’hôpital d’obstétrique central à Hanoi pour ce cas encore unique au Vietnam. C'est aussi l'exploit scientifique du secteur de la santé publique vietnamien, a affirmé le vice-ministre.

"Les enfants continuent et continueront de bénéficier d'un suivi médical sur le long terme afin d'évaluer leur santé sur différents aspects", a assuré le directeur de l’hôpital Vu Ba Tien.-VNA

Voir plus