Hanoï, 7 août (VNA) – L'agence anti-corruption malaisienne a demandé à l'ex-Premier ministre Najib Razak, impliqué dans un scandale de corruption dans l'affaire 1Malaysia Development Berhad (1MDB), de comparaître mardi 8 août.

L'ex-Premier ministre Najib Razak. Photo: thestar.com.my

Selon le quotidien The Star, M. Najib a été appelé à se présenter au bureau de la Commission anti-corruption de la Malaisie (CACM) à 17 heures (09h00 UTC). Il sera libéré après que la CACM aura enregistré sa déclaration, a-t-il ajouté.

Des sources de la CACM ont confirmé que l’ex-Premier ministre serait accusé de nouveaux chefs d'inculpation.

Une source au courant de l'affaire a confirmé l’information mais n'a fourni aucun détail supplémentaire. Le porte-parole de la CACM et celui de M. Najib n’ont pas immédiatement répondu à une demande de commentaires.

Le 4 juillet dernier, l'ex-Premier ministre Najib Razak a été inculpé de corruption, au lendemain de son arrestation. Il est accusé d'avoir accepté un pot-de-vin de 42 millions de ringgit (10,3 millions de dollars) et de trois autres délits d'abus de confiance lorsqu’il occupait les postes de Premier ministre et de ministre des Finances.

Il encourt jusqu'à 20 ans de prison pour chaque chef d'inculpation et a plaidé non coupable. Le procès devrait avoir lieu début février 2019. 

L'affaire 1MDB fait l'objet d'enquêtes dans au moins six pays, dont Singapour, la Suisse et les Etats-Unis. -VNA