Kuala Lumpur, 18 juillet (VNA) - Le compte bancaire personnel de l'ex-Premier ministre Najib Razak n'est plus gelé, a annoncé mardi 17 juillet le vice-président de la Commission anticorruption malaisienne (MACC), Azam Baki.

L'ex-Premier ministre Najib Razak. Photo: Reuters
 

Selon M. Azam, la décision de débloquer le compte de M. Najib a été prise car MACC a conclu qu'il n'avait aucun rapport avec son enquête sur le fonds souverain 1Malaysia Development Bhd (1MDB).

"MACC a également constaté que ce compte, qui a été débloqué le 16 juillet, n'a aucun lien avec la filiale de 1MDB, SRC International Sdn Bhd (SRC)", a-t-il déclaré.

Le vice-président de MACC a ajouté que les comptes bancaires appartenant aux enfants de M. Najib n'étaient plus gelés.
Le MACC a annoncé le 2 juillet dernier qu'un total de 408 comptes bancaires, représentant un montant total de 1,1 milliard de RM, avait été gelé pour faciliter son enquête sur les allégations de détournement de 1MDB.

Ce gel, qui a impliqué 81 personnes et 55 entreprises, a été effectué les 26 et 29 juin.

Les comptes bancaires gelés ont fait l'objet d'une enquête pour les relations présumées avec le détournement des fonds de 1MDB à travers quelque 900 transactions bancaires effectuées entre mars 2011 et septembre 2015.

Le 4 juillet, l'ex-Premier ministre Najib Razak a été inculpé de corruption, au lendemain de son arrestation. Il est accusé d'avoir accepté un pot-de-vin de 42 millions de ringgit (10,5 millions de dollars) et de trois autres délits d'abus de confiance lorsqu’il occupait les postes de Premier ministre et de ministre des Finances.

Il encourt jusqu'à 20 ans de prison pour chaque chef d'inculpation et a plaidé non coupable.

Le tribunal a exigé que l'ex-Premier ministre, qui a été libéré sous caution plus tard dans la journée, remette ses deux passeports malaisiens. Le procès devrait avoir lieu début février 2019. 

L'affaire 1MDB fait l'objet d'enquêtes dans plusieurs pays, notamment à Singapour, en Suisse et aux Etats-Unis. -VNA