Kuala Lumpur (VNA) - L’ancien Premier ministre malaisien Najib Razak et l’homme d’affaires en fuite Low Taek Jho figurent parmi les 18 témoins à comparaître devant le Comité des comptes publics (PAC) du Parlement de Malaisie, a annoncé jeudi 27 septembre le président de la PAC, Ronald Kiandee.
 
L'ancien Premier ministre Najib Razak (centre) convoqué à un tribunal à Kuala Lumpur, le 20 septembre. Photo: Xinhua/VNA

Il a déclaré qu’après une réunion spéciale tenue le 25 septembre, le comité composé de 12 membres a décidé de lancer une enquête sur le scandale 1MDB sur la base du rapport du Département américain de la Justice concernant ce fonds souverain malaisien en 2016 et 2017.

L’ancien Premier ministre Najib Razak et Low Taek Jho n’avaient pas été convoqués au PAC lors de la première enquête sur cette affaire durant la législature précédente, mais le PAC a déclaré que ces deux hommes jouaient le rôle de conseillers spéciaux du fonds.

La première audition aura lieu le 29 octobre, avec l’ancien auditeur général Tan Sri Ambrin Buang appelé à témoigner devant le comité, selon le président de la PAC.

Najib Razak a fondé le fonds 1MDB (Malaysia Development Berhad) en 2009, censé servir le développement de la Malaisie par le biais de partenariats mondiaux et d’investissements directs étrangers.

L’ancien Premier ministre a été accusé la semaine dernière de 25 chefs d’accusation, parmi lesquels quatre chefs d’abus de pouvoir en lien avec un montant de 2,3 milliards de ringgits (556,3 millions de dollars) et 21 chefs de blanchiment d’argent. Cependant, il a plaidé non coupable de toutes les accusations. – VNA