Kuala Lumpur, 25 janvier (VNA) - Le sultan de Pahang, Abdullah Ri’ayatuddin Al-Mustafa Billah Shah, a été élu jeudi 24 janvier en tant que 16ème roi de Malaisie, alors que le sultan de Perak, Nazrin Muizzuddin Shah, a conservé son poste.

Le sultan de Pahang, Abdullah Ri’ayatuddin Al-Mustafa Billah Shah, élu 16ème roi de la Malaisie. Photo: Bernama

Ces résultats ont été annoncés à l’issue d’une réunion spéciale de la Conférence des souverains. Le règne du nouveau roi durera cinq ans à partir du 31 janvier prochain. Le roi adjoint assumera son poste pour le même mandat.

L'élection du nouveau roi a eu lieu à la suite de la démission sans précédent du 15ème  roi Muhammad V, sultan de Kelantan, le 6 janvier dernier.

Le nouveau roi, qui a 60 ans cette année, est une personnalité bien connue sur la scène sportive, en particulier dans le football. Il est actuellement membre du Conseil de la Fédération de football d’Asie (AFF), membre du comité exécutif de la FIFA et a également été président de l'Association de football de Malaisie (FAM) entre 2014 et 2017.

La Malaisie est une monarchie constitutionnelle, avec un arrangement unique en vertu duquel le trône national change de mains tous les cinq ans entre les dirigeants des neuf États du pays dirigés par la royauté islamique.

Pour être élu roi, un sultan doit être soutenu par au moins cinq des dirigeants de l'État. Le roi est également le chef symbolique de l'islam dans le pays, ainsi que le chef nominal de l'armée. -VNA