Le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Ha Cong Tuan, lors de la cérémonie de lancement du projet.


Hanoï, 12 mai (VNA) - L'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) et le ministère de l'Agriculture et du Développement rural ont lancé le projet de lutte contre le commerce illégal des espèces animales et végétales sauvages, à Hanoi le 11 mai.

La cérémonie de lancement a été honorée de la présence des représentants des ambassades des États-Unis, du Royaume-Uni, de l'Afrique du Sud au Vietnam ; de 15 organisations internationales et des organismes concernés du Vietnam.

"Le projet de lutte contre le commerce illégal des espèces animales et végétales sauvages de l’USAID n'est pas seulement un engagement entre les gouvernements américain et vietnamien, il sera également lié aux efforts d'autres organisations vietnamiennes et étrangères, engagées dans la lutte contre le trafic d'espèces sauvages", a déclaré l’ambassadeur américain Daniel Kritenbrink.

Les populations d'éléphants et de rhinocéros à travers le monde ont fortement chuté et la situation des rhinocéros en Asie est encore pire. Le dernier rhinocéros du Vietnam est mort, a-t-il noté. « Afin de résoudre ce problème mondial, nous devons travailler ensemble", a-t-il ajouté

Le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Ha Cong Tuan, a déclaré que les efforts visant à intensifier la protection des espèces menacées comme les rhinocéros, les éléphants, les tigres et les pangolins visent la conservation directe non seulement de ces animaux, mais encore de toutes les autres espèces sauvages. Ces efforts sont importants pour la prévention des catastrophes naturelles et le développement socio-économique d'un pays et du monde, a-t-il ajouté.

Pour sensibiliser le public à cette question, le vice-ministre Ha Cong Tuan a souligné la nécessité d'une coordination entre les agences de presse, le ministère de l'Education et de la Formation et les partenaires étrangers.

Avec un budget d'environ 10 millions d’USD, le projet de lutte contre le commerce illégal des espèces animales et végétales sauvages de l'USAID soutient le gouvernement du Vietnam dans la lutte contre le trafic d'espèces sauvages à travers trois objectifs : l'harmonisation et l'amélioration du cadre juridique pour le règlement de la criminalité liée aux espèces sauvages, le renforcement et l’amélioration de l'application de la loi et de la poursuite en justice des crimes contre les espèces sauvages; et la réduction de la demande des consommateurs pour les produits illégaux de la faune.

Les espèces cibles du projet sont les rhinocéros, les éléphants et les pangolins. Le projet se concentre également géographiquement sur les grands centres urbains comme Hanoi, Ho Chi Minh- Ville et Da Nang, où les espèces cibles sont consommées, ainsi que les zones où ces espèces sont victimes du commerce illégal, y compris les aéroports, les ports maritimes et les frontières terrestres spécifiques. -VNA