Les infrastructures de la zone industrielle de Nam Tan Tap (district de Can Giuoc, province de Long An) sont toujours incomplètes. Photo : https://mekongsean.vn

Long An (VNA) – A ce jour, la province méridionale de Long An a accueilli 6,1 milliards de dollars d’investissement direct étranger, répartis dans 969 projets. Elle a également attiré près de 213.000 milliards de dôngs (plus de 8,8 milliards de dollars) d’investissement vietnamien.

Selon des spécialistes, ces résultats demeurent en deçà des potentiels et avantages de Long An. La province rencontre encore de grandes difficultés dans la construction des infrastructures, notamment celles au service des entreprises dans les zones industrielles.

Long An recense en effet 31 zones industrielles qui ont été autorisées par le Premier ministre à être inscrites au plan d’aménagement des zones industrielles du Vietnam pour 2020. Cependant, seules 16 d’entre elles ont été mises en service. Le retard dans la construction des autres s’explique par les faibles compétences des investisseurs, la pénurie de fonds et les difficultés dans le dégagement de terrain… Par ailleurs, les infrastructures dans de nombreuses zones industrielles restent incomplètes et se dégradent, ce qui défavorisent les activités des entreprises.

Tran Van Can, président du Comité populaire provincial, a souligné que les autorités locales recherchaient des solutions pour moderniser les infrastructures, parallèlement à l’accélération de la réforme administrative. En effet, Long An poursuit un programme de mobilisation de toutes ressources afin de moderniser le système de transport au service du développement industriel. Elle travaille de plus avec les organes compétents pour accélérer les projets d’infrastructures importants. -VNA