Panorama du colloque. Photo: http://vneconomy.vn

Hanoï (VNA) - Un colloque sur la formation et l'amélioration de la qualité des ressources humaines dans la logistique a été organisé jeudi à Hanoï par le Département d'import-export du ministère de l'Industrie et du Commerce et le projet d'assistance au commerce et à l'investissement de l'Europe (EU-Mutrap).

Selon l'Association des entreprises des services de logistique du Vietnam, le pays compte actuellement plus de 3.000 prestataires de services de logistique, dont 1.300 entreprises opèrent activement. ​En 2030, le Vietnam aura besoin de plus de 200.000 personnes travaillant ​dans ce domaine.

Lors du colloque, les experts ont estimé que le secteur de la logistique manquait de main-d'œuvre tant en quantité qu'en qualité. Selon les statistiques, le Vietnam possède 15 établissements de formation spécialisée. Cependant, le nombre de professeurs est limité.

Le secrétaire général adjoint de l'Association des entreprises des services de logistique du Vietnam, Nguyen Tuong, a également pointé du doigt le manque d'un bon système de formation et de l'initiative des entreprises dans le recrutement et la formation des ressources humaines. En outre, les compétences des travailleurs sont aussi à un niveau bas.

Tran Thanh Hai, chef adjoint du Département d'import-export, a indiqué que le secteur de la logistique se développait rapidement au Vietnam. Pour la période 2017-2020, il aura besoin de recruter 20.000 travailleurs qualifiés.​

Ainsi est-il nécessaire d'avoir un mécanisme de coopération sur la formation des ressources humaines entre les universités, les entreprises, l'État et les associations. Les organes compétents doivent définir les besoins des entreprises pour élaborer un plan de formation raisonnable. Le gouvernement doit aider les établissement universitaires à renforcer la coopération internationale en matière de formation. -VNA