Hanoi (VNA) - L'Association vietnamienne des chaussures, du cuir et des sacs à main (Lefaso) a estimé que 2019 serait une année prometteuse pour l'industrie vietnamienne du cuir et des chaussures. Elle bénéficiera notamment du transfert de commandes de la Chine en raison de ses efforts pour passer à la production de produits de haute technologie.

Photo: VNA

Selon la Lefaso, les exportations de ce secteur en 2018 ont atteint près de 20 milliards de dollars, une hausse de 8,3% en glissement annuel. Les Etats-Unis ont été le premier importateur avec 6,5 milliards de dollars, suivis par l’Union européenne avec plus de cinq milliards de dollars.

« Bien que le Vietnam soit confronté à une concurrence féroce avec certains pays de l'ASEAN, les exportations nationales de cuir et de chaussures continueront de croître en 2019 grâce à la hausse  continue en 2019 des demandes des consommateurs sur les marchés importants », a souligné Nguyen Duc Thuan, président de Lefaso.

L’exemption de droits de douane au sein de l’ASEAN et la suppression progressive des barrières tarifaires conformément aux engagements dans le cadre des accords de libre-échange signés avec des pays d’Asie et d’Océanie créeront une percée  dans le développement de cette industrie ces prochaines années.

Les marchés nord-américains et sud-américains seront toujours les marchés à l’exportation principaux des chaussures vietnamiennes.

« La Chine poursuivra sa politique de réduction des privilèges dans l'investissement dans les secteurs du textile, de l’habillement, et du cuir et des chaussures pour se concentrer sur les hautes technologies. Les commandes de chaussures et de sacs à main devraient donc continuer de passer de la Chine vers le Vietnam »,  a déclaré Diep Thanh Kiet, vice-président de Lefaso.

Photo: VNA

Selon lui, des entreprises d’investissements directs étrangers continueront d’élargir leurs activités au Vietnam pour échapper aux mauvaises influences de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine et pour profiter des avantages apportés par l’Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP), entré en vigueur le 30 décembre 2018.

Il est important que les entreprises vietnamiennes utilisent pleinement les opportunités apportées par cet accord, contribuant au développement du secteur national du cuir et des chaussures, a ajouté Diep Thanh Kiet.

Pour 2019, avec un gain de productivité de 10%, le chiffre d’affaires total du secteur pourrait  s'élever à 21,5 milliards de dollars.  Il s’efforcera de porter à 60% son taux de localisation et à faire entrer les chaussures et sacs dans la liste des dix produits d’exportation majeurs du Vietnam. -VNA