Le rupiah indonésien. Photo : Reuters

Hanoï (VNA) – Selon Reuters, l’Indonésie deviendra le premier pays asiatique à émettre des obligations «vertes» à l’échelle internationale, cherchant à tirer parti de l’intérêt croissant des investisseurs pour des investissements respectueux du climat.

L’Indonésie a émis le 22 février des obligations vertes Sukuk de cinq ans qui respecteront les normes financières islamiques. Selon des sondages de Reuters, ces obligations devraient rapporter au moins 300 millions de dollars. Cependant, aucun objectif précis n’a été fixé pour le montant prévu.

A l’échelle mondiale, 155,5 milliards de dollars d’obligations vertes ont été vendues l’année dernière, selon Climate Bonds Initiative à Londres.

En Asie, les entreprises chinoises et indiennes se tournent de plus en plus vers le marché vert pour financer des projets respectueux de l’environnement, mais les gouvernements demeurent à l’écart. Dans le monde, les pays ayant vendu des quantités importantes d’obligations vertes comprennent la Pologne et la France. -VNA