Jakarta, 18 juillet (VNA) - Le taux de pauvreté en Indonésie a baissé à 9,8%, soit près de 26 millions de personnes, en mars 2018 contre 10,64%, soit près de 27,8 millions de personnes en 2017, selon l'Agence centrale des statistiques (BPS) de l’Indonésie.

Un coin de Jakarta. Photo: VNA

Le ratio des personnes vivant sous le seuil de pauvreté à l'Est du pays est toujours plus élevé que celui à l'Ouest.

Le chef de la BPS, Kecuk Suhariyanto, a déclaré qu’au cours de ces dernières années, le taux de pauvreté en Indonésie était à la baisse mais qu'il restait un grand défi pour le pays, en particulier dans l'Est du pays.

Les personnes nécessiteuses représentent plus de 21% de la population des provinces de Maluku et de Papouasie, 14% à Bali et Nusa Tenggara, 10,64% à Sulawesi.

Près de 13,3 millions de pauvres vivent dans la province de Java tandis que près de 6 millions vivent à Sumatra et plus de 2 millions à Sulawesi.

Certains projets d'infrastructure sont en cours dans le port oriental de l'Indonésie, ce qui devrait contribuer à réduire le taux de pauvreté à l'avenir.

Le gouvernement indonésien s'est engagé à faire des efforts pour réduire la pauvreté et développer les ressources humaines en 2018 en augmentant les allocations sociales et les fonds villageois et en développant la formation professionnelle.

En 2018, l'Indonésie prévoit de dépenser 60 billions de rupiah (4,2 milliards de dollars) pour les fonds villageois, en hausse de 13.000 milliards de roupies par rapport à 2017.

En outre, ce pays va promouvoir des cours de formation professionnelle pour aider à créer des emplois. En 2017, plus de 6.200 Indonésiens ont reçu une formation professionnelle. -VNA