Jakarta, 24 janvier (VNA) - L’Indonésie s’efforce de réduire son taux de pauvreté à 9% d’ici la fin de l’année, a déclaré lundi le ministre de la Planification du développement, Bambang Brodjonegorost.

Le ministre indonésien de la Planification du développement, Bambang Brodjonegorost, Bambang Brodjonegoro. Photo: ANTARA

Pour atteindre cet objectif, le gouvernement indonésien se focalisera sur le renforcement de ses services d'aide sociale pour les bénéficiaires appropriés et éligibles, notamment le programme d'assistance alimentaire non monétaire (BPNT) et les cartes de santé indonésiennes (KIS), a-t-il expliqué.

Les bénéficiaires ciblés par les programmes, tels que BNPN, KIS, le programme Espoir familial (PKH) et les cartes à puce indonésiennes (KIP), se trouvent dans la liste de l'extrême pauvreté.

Les personnes susceptibles de tomber dans le seuil de pauvreté seront économiquement autonomes grâce à l’accès à la microfinance comme à des opportunités d'emplois, a déclaré M. Brodjonegoro.

Selon l’Agence centrale de la statistique (BPS), le taux de pauvreté de l’Indonésie a tendance à diminuer. Il atteignait 9,82% en mars 2018 et 9,66% en septembre 2018, soit 25,67 millions de personnes. -VNA