L’Indonésie prudente quant à la gestion de ses dettes en 2025

La ministre indonésienne des Finances, Sri Mulyani Indrawati, a souligné que la gestion de la dette au cours de l'exercice 2025 doit être gérée avec prudence.

La ministre indonésienne des Finances, Sri Mulyani Indrawati. Photo : ministère indonésien des Affaires étrangères
La ministre indonésienne des Finances, Sri Mulyani Indrawati. Photo : ministère indonésien des Affaires étrangères


Jakarta, 6 juin (VNA) – La ministre indonésienne des Finances, Sri Mulyani Indrawati, a souligné que la gestion de la dette au cours de l'exercice 2025 doit être gérée avec prudence.

S'exprimant lors d'une réunion de travail avec la Chambre des représentants de la République d'Indonésie (RPD) à Jakarta le 5 juin, Sri Mulyani Indrawati a prévu que les taux d'intérêt resteraient élevés pendant une longue période, ce qui aurait un impact sur le budget de l'État.

Par conséquent, l’Indonésie doit être très prudente dans la gestion des dettes dans une telle tendance, a-t-elle déclaré.

Le ministère indonésien des Finances a fixé un objectif pour le déficit du budget des recettes et dépenses de l’État (APBN) pour 2025, qui se situe entre 2,45 et 2,82 %.

Le financement des investissements devrait représenter 0,3 à 0,5 % du produit intérieur brut (PIB) et les ratios d'endettement entre 37,98 et 38,71 %.

Le financement sera maintenu et géré grâce à un financement innovant, prudent et durable grâce à diverses gestions de la dette indonésienne qui continuent d'être comparées à l'échelle mondiale, a-t-elle noté.

Pour maintenir le taux d'endettement, le ministère maximisera le financement interne, notamment par le biais de l'Agence de service public (BLU) et des entreprises publiques (BUMN), a-t-elle ajouté. - VNA

source

Voir plus