Le président du Conseil indonésien de coordination des investissements, Thomas Lembong (gauche), lors d'une conférence de presse le 31 juillet. Photo:

antaranews.com

Jakarta (VNA) – L’Indonésie rivalise avec certains pays pour attirer les compagnies qui souhaitent déplacer leurs productions hors de Chine en raison de la guerre commerciale sino-américaine, a déclaré le président du Conseil indonésien de coordination des investissements (BKPM), Thomas Lembong.

Le gouvernement indonésien, par le biais du BKPM et du ministère de l'Industrie, s'efforce de promouvoir la tendance de délocaliser des sociétés implantées en Chine vers l’Indonésie, a montré le président du BKPM.

Pegatron, l’un des principaux fournisseurs d’Apple, a déplacé sa production de la Chine vers Batam (Indonésie), en investissant 40 millions de dollars. Son potentiel d’exportation annuelle pourrait atteindre un milliard de dollars.

Le ministère indonésien de l'Industrie communique actuellement avec un autre fournisseur d'Apple, Compel, pour qu'il s'installe en Indonésie.

Foxconn et Wistron, qui sont les deux principaux fournisseurs d’Apple, ont choisi l’Inde, a déclaré Thomas Lembong.

En effet, l'Indonésie devra faire face à une concurrence féroce pour attirer les usines souhaitant se délocaliser hors de Chine, a-t-il souligné.

Le président Joko Widodo a, depuis le troisième trimestre 2018, donné des directives pour mieux saisir les opportunités, a-t-il indiqué.

En dépit des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, Lembong a insisté sur la nécessité actuelle de délocaliser des industries hors de Chine, dans le contexte où le nombre de travailleurs en Chine a commencé à diminuer et la structure économique chinoise ne favorise plus les industries à forte intensité de main-d'œuvre. –VNA