Jakarta, 2 avril (VNA) - L'Indonésie sera en mesure de réduire les prix intérieurs des véhicules électriques (VE) jusqu'à 30 % en prenant l'initiative de fabriquer ses propres batteries pour véhicules électriques, a déclaré le ministre de l'Industrie Agus Gumiwang Kartasasmita.
L'Indonesie cherche des mesures pour reduire les prix nationaux des vehicules electriques hinh anh 1Le ministre de l'Industrie Agus Gumiwang Kartasasmita à Jakarta le 28 mars 2024. (Source : ANTARA/Muzdaffar Fauzan)

Dans ses récentes remarques à Jakarta, le ministre a déclaré qu'il pensait que les prix baisseraient de 20 à 30 %.

Il a souligné que les batteries des véhicules électriques étaient assez coûteuses, leur prix équivalant à 40 à 50 % du coût du véhicule.

Selon lui, en plus de diminuer les prix des voitures électriques, les batteries de véhicules électriques fabriquées dans le pays entraîneraient une augmentation de la valeur du niveau de composants nationaux (TKDN) de ces véhicules.

Il s'est dit optimiste quant au fait qu'ils attireraient également davantage d'entreprises à investir dans le pays.

Plus tôt, Agus Gumiwang Kartasasmita a révélé que les constructeurs automobiles français et vietnamiens, Renault et VinFast, avaient exprimé leur volonté d'injecter des capitaux en Indonésie. Il a déclaré que le ministère était en étroite coordination avec eux et que leurs investissements devraient soutenir le développement d'un écosystème de véhicules électriques dans le pays.- VNA
source