Hanoi, 18 septembre (VNA) - Le Vietnam doit créer un environnement fiscal plus juste et plus transparent, a déclaré l’ambassadeur de la République de Corée au Vietnam, Kim Do-hyun, le 17 septembre à Hanoi.

La vice-ministre vietnamienne des Finances, Vu Thi Mai prend la parole au dialogue. Photo : VNA

 

S'exprimant lors d'un dialogue sur les politiques fiscales et douanières et les procédures administratives avec les entreprises sud-coréennes, le diplomate Kim Do-hyun a déclaré que des politiques fiscales et douanières cohérentes motiveraient les investisseurs étrangers à verser leurs capitaux au Vietnam.

La vice-ministre vietnamienne des Finances, Vu Thi Mai, a convenu que les politiques fiscales et douanières et les procédures administratives attiraient toujours beaucoup l’attention des entreprises. L'organisation du dialogue reflète la détermination du ministère des Finances, du Département général des impôts et des douanes vietnamiennes à fournir une assistance aux entreprises.

Le ministère des Finances est prêt à écouter les opinions des entreprises pour continuer à perfectionner des politiques et à répondre à leurs questions et à créer des conditions favorables pour les aider à surmonter les difficultés liées aux politiques fiscales et douanières, et aux procédures administratives.

Les activités commerciales et de production des entreprises sud-coréennes sont répartis dans de nombreux domaines, a souligné le chef adjoint du Département général des impôts, Cao Anh Tuan. Le nombre d'entreprises sud-coréennes en activité dépasse les 6.000, soit 1% du total des entreprises opérant au Vietnam.

Ces deux dernières années, elles ont contribué à 2-3% des rentrées budgétaires totales annuelles. Elles se distinguent également en termes de déclaration fiscale en ligne et de paiement des taxes en ligne, contribuant à la gestion fiscale transparente et efficace, a déclaré Cao Anh Tuan.

La plupart des entreprises sud-coréennes respectent les lois fiscales vietnamiennes. Cependant, il y a eu des malentendus, a-t-il noté, ajoutant qu’elles avaient ensuite reçu un avertissement et des instructions sur la manière de suivre les exigences fiscales du Vietnam.

Après 26 ans d’investissements au Vietnam, la République de Corée est actuellement le plus grand investisseur dans le pays avec 6.700 projets d'un fonds réuni de 59 milliards de dollars d'investissements directs et plus de 3 milliards de dollars d'investissements indirects, et ce dans plus de 50 villes et provinces du pays.

Les entreprises sud-coréennes ont aussi créé plus de 70.000 emplois dans le pays.

Les projets de Samsung dans les provinces de Thai Nguyen et de Bac Ninh (Nord) et à Ho Chi Minh-Ville, et les buildings Kaengnam et Lotte, ou la zone urbaine Starlake à Hanoi, sont considérés comme des exemples de projets de coopération réussis entre les deux pays. - VNA