Hanoi (VNA) – Avec environ 80 organisations, sectes et groupes sous la gestion de l’État et environ un million d’adeptes, le protestantisme a considérablement contribué au développement socio-économique national au cours des 100 dernières années.
 
La cérémonie d'ouverture de la 5e Assemblée générale de l’Église protestante du Vietnam (Sud), en juillet 2017 à Hô Chi Minh-Ville. Photo: VNA
 
L’Eglise protestante du Vietnam (Nord) rassemble plus de 100.000 fidèles qui pratiquent la religion dans 15 branches, selon le Comité gouvernemental des affaires religieuses.

La charte de l’Église prescrit la responsabilité sociale de chaque protestant qui doit soutenir les personnes dans le besoin, unir ses efforts pour édifier la société, participer au travail social dans sa localité, maintenir la solidarité, respecter la loi et les obligations des citoyens.

Les pasteurs et les protestants se sont unis et se sont engagés dans des mouvements patriotiques ainsi que dans les grandes campagnes lancées par le Front de la Patrie du Vietnam, parallèlement aux activités humanitaires.

Lors de sa 35e assemblée générale en octobre 2017, l’Eglise protestante du Vietnam (Nord) a indiqué que l’église avait répondu avec enthousiasme aux programmes visant à garantir le bien-être social, à édifier la vie nouvelle dans les zones résidentielles et à réduire la pauvreté.

Entre 2013 et 2017, elle a remis 8.500 cadeaux à des enfants de diverses provinces montagneuses et fait don de terrains, de l’argent et 1.300 jours de travail pour la construction de 16 routes dans la province montagneuse septentrionale de Thai Nguyên.

Selon l’Église protestante de Hanoi, 52 centres de sevrage relevant des églises protestantes du pays ont été créés au cours des 21 dernières années, aidant à  plus de 1.900 personnes à se désintoxiquer des drogues.

Les églises protestantes ont également contribué à lutter contre la violence domestique et scolaire, encourageant les porteurs du VIH à accéder aux services médicaux et aidant les enfants handicapés et les orphelins.
 
Bui Thanh Hà, chef adjoint du Comité gouvernemental des affaires religieuses, a déclaré que l’État a reconnu ou délivré la licence d’activité à 41 organisations de 15 religions différentes, avec environ 25,3 millions de fidèles, soit 27% de la population vietnamienne.

Les compatriotes religieux ont activement contribué au développement socio-économique, à la construction, à la défense nationaux au bien-être social, a déclaré le responsable. – VNA